Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Action sociale interministérielle: « Si vous n'avez besoin de rien...n'hésitez pas à nous le demander !"

juil. 15

par Christian Grolier Themes: Dialogue social, Activités sociales et culturelles

Un humoriste célèbre faisait dire à l’administration dans un de ses sketches : « Dites-nous ce dont vous avez besoin, nous vous expliquerons comment vous en passer… »

Le Comité d’Action Sociale Interministérielle du 3 juillet 2018 pourrait presque se résumer à cela,avec un résultat qui malheureusement ne prête pas à rire.

Les organisations syndicales avaient préparé ensemble, en amont de cette réunion d’instance, une démarche qui se voulait constructive : des courriers au ministre par les secrétaires de fédération, un courriel au cabinet du ministre avec copie DGAFP, un rendez-vous téléphonique avec la sous-directrice en charge du secteur afin de connaître les avancées des différents dossiers et enfin une déclaration commune rappelant les étapes du travail commun effectué et des propositions élaborées.

Après la lecture de cette déclaration liminaire commune , les réponses del ’administration par la voie du directeur général,  sont restées, comme à l’accoutumée, en-deçà de nos attentes.

Sur le budget :

- quelques ajustements à la marge pour des actions SRIAS ( sections régionsles interministérialles action sociale) et la possibilité de rajouter environ 80 berceaux mais qui ne permettront certainement pas d’empêcher la sous-consommation et encore moins d’espérer revenir au budget de 138 millions d’euros connu en 2012.

Après que notre fédération  l’ait interpellé sur le sujet, le directeur a répondu qu’on ne pouvait pas revenir en arrière ; ce à quoi nous avons rétorqué qu’en 2009 nous avions un budget aussi réduit qu’aujourd’hui et que 4 ans plus tard(en 2012) il avait augmenté de quasiment 20 millions. A coeur vaillant rien d’impossible, donc !

Sur l’Aide d’Installation aux Personnels (AIP) :

-nous n’avons pas manqué de redire notre dépit (lemot est faible) que la circulaire n’ait pas été publiée plus rapidement et qu’elle ne soit pas rétroactive ;

Sur le Chèque Emploi Service Universel (CESU), dont on ne cesse de nous dire que sondestin est à présent lié au groupe de travail « égalité », nous avons rappelé nos positions notamment pour la réintroduction des tranches perdues !

Sur les SRIAS : et les aménagements demandés en termes de suppléance (2 suppléants pour 1titulaire dans les régions fusionnées ayant une vice-présidence), la réponse fut, là encore, assez décevante avec même une certaine défiance du directeur sur la réalité d’une situation problématique dépeinte par les représentants du personnel.

Et à propos de représentants du personnel, le directeur n’a pas manqué de nous faire remarquer que la tendance était à la fusion des instances (CTCHSCT)donc pas à l’augmentation du nombre de mandatés et qu’il serait difficile, de fait, d’en obtenir plus pour l’action sociale interministériel.

Nous avons pour notre part répondu que la fusion des instances n’était pas finalisée, que nous ferions tout pour l’empêcher et que ce n’était certainement pas une raison pour ne pas revendiquer une meilleure prise en compte des délégations SRIAS pour le bien-être des agents et de leur famille.

L’Action Sociale Interministérielle devrait être un dossier que le gouvernement, par le biais de la DGAFP, porte haut et fort puisqu’elle est à destination de ses propres agents...

Nous n’avons pas l’impression que ce soit le cas......notre organisation syndicale continuera à se mobiliser pour porter des actions visibles et efficaces dans le cadre de l’Action Sociale Interministérielle  afin d’améliorer toujours plus le quotidien des personnels de la Fonction Publique et de leur famille et de leur venir en aide autant que nécessaire.

Lu 336 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire