Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Prévention santé en faveur de la jeunesse: en finir avec les déclarations de bonnes intentions

sept. 23

par Jacky Lesueur Theme: Protection sociale

C'est la conclusion du rapport remis récemment  par les députés Erika Bareigts (PS) et Cyrille Isaac-Sibille (Modem)  sur  la "prévention santé en faveur de la jeunesse" devant la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale.

Pour eux  , il importe  de relever deux défis :

– les différences de temporalité entre l’action publique et la santé des populations : les résultats d’une politique de prévention orientée vers les jeunes ne peuvent être appréciés qu’à l’issue de plusieurs années, et plus probablement de plusieurs dizaines d’années ;

– La réconciliation des différentes branches de notre système de santé, qui découlent de l’organisation héritée de 1945, peu propice à la mise en œuvre d’une politique de prévention efficace.

 

Parmi les éléments de constat:

-DES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ CONSIDÉRABLES, QUI NE RÉGRESSENT PAS 

-DES INÉGALITÉS TERRITORIALES DE SANTÉ LARGEMENT CORRÉLÉES AUX INÉGALITÉS SOCIALES

-DES INÉGALITÉS QUI S’INSTALLENT DÈS LA GROSSESSE ET L’ENFANCE, LE RÔLE CRUCIAL DE LA PRÉVENTION PRIMAIRE CHEZ LA FEMME ENCEINTE ET DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE 

-UN GRAND NOMBRE D’ACTEURS INTERVENANT DANS LA PRÉVENTION-PROMOTION DE LA SANTÉ EN FAVEUR DES JEUNES

-UNE GOUVERNANCE ÉPARPILLÉE

-DES FINANCEMENTS DISPERSÉS, DIFFICILES À IDENTIFIER ET INSUFFISANTS FACE AUX ENJEUX 

-DES DONNÉES NOMBREUSES, DIFFICILES À EXPLOITER

-DES INTERVENTIONS DE PRÉVENTION MULTIPLES ET DISPERSÉES, DONT L’EFFICACITÉ PEUT ÊTRE DÉBATTUE

-UNE ÉVALUATION DISPARATE DES ACTIONS DE PRÉVENTION

Des propositions ou recommandations très concrètes:

La quinzaine de propositions formulée par les deux auteurs s’articule autour de 3 axes :

-promouvoir la santé dès le plus jeune âge,

-favoriser une approche par déterminant,

-décloisonner les acteurs de la santé publique 

avec pour méthodologie de: 

-STRUCTURER ET CLARIFIER LA GOUVERNANCE, EN ARTICULANT PILOTAGE NATIONAL ET DÉCLINAISON TERRITORIALE DES ACTIONS, AU PLUS PRÈS DES POPULATIONS 

-DÉPLOYER DES ACTIONS PRÉCOCES, DIFFÉRENCIÉES, CIBLÉES ET À L’EFFICACITÉ PROUVÉE, SELON UN UNIVERSALISME PROPORTIONNÉ, DES INTERVENTIONS PORTANT SUR LES DÉTERMINANTS ENVIRONNEMENTAUX

-AMÉLIORER LES DONNÉES DE SANTÉ DISPONIBLES ET DÉVELOPPER L’ÉVALUATION DES ACTIONS

-MIEUX FINANCER ET PROFESSIONNALISER LA PRÉVENTION

 

Le contenu du rapport: http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1234.asp 

 

Lu 332 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire