Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Un observatoire dont Bercy ferait bien de tirer tous les enseignements

déc. 18

par Françoise Gauchet Themes: Santé & conditions de travail, Sécurité

 

L’Observatoire interne, c’est quoi ?

Une enquête réalisée régulièrement depuis 2000 ( après le conflit qui avait agité pendant de longs mois le Ministère ) auprès de tous les agents des Ministères économiques et financiers pour mieux connaître la façon dont ils peuvent percevoir leur  travail ,leur conditions  de travail, leurs  missions, leurs  relations avec leurs  collègues et leur  hiérarchie, l’ambiance dans les services , l’avenir de leur  métier, leur  relation avec les usagers ....

Une première : la présentation ces dernières semaines en CHSCT-Ministériel des résultats de l’Observatoire interne 2017, alors que, sa restitution se limitait jusqu’à présent à une présentation par l’institut IPSOS aux représentants des Fédérations, sans que le débat ne se poursuive avec les autorités ministérielles pour tenter d’apporter des solutions aux alertes recensées, ce qui donnait la fâcheuse impression d’un « Cause toujours, on continue comme avant… » .

Pire, au niveau directionnel, les représentants syndicaux n’ont, pour certains, aucune restitution. Au mieux, les encadrants ont le droit à une présentation des résultats.

Pour nous cet observatoire interne a un grand intérêt, celui de mesurer sur une longue période, les appréciations des agents sur les réformes dans leur Direction, sur leurs conditions de travail et leurs attentes prioritaires. Nous considèrons  qu’il est un baromètre utile pour mesurer le climat social. ( A noter que plus de 54.000ont répondu à l’enquête, soit un taux de 41% de participation )

Malheureusement, cet outil n’a jamais été exploité à bon escient, ou pire parfois ignoré, par les autorités ministérielles depuis maintenant plus de dix-sept ans.

Les éléments essentiels exprimés par les agents sont en phase avec le constat maintes fois dénoncé par notre fédération ainsi qu’avec les rapports des Inspecteurs Santé Sécurité au Travail, des Médecins de Prévention et des ergonomes :

-diminution de la motivation au travail ;

-charges de travail en augmentation ;

-niveau de stress élevé ;

-peu de reconnaissance de leur travail ;

-pessimisme des agents sur leur avenir...

... dans un contexte de restructurations incessantes : il y a pour eux trop de réformes, elles sont trop rapides et les moyens diminuent

 

Les principaux élements de cet observatoire plus en détail:  

75% des agents sont satisfaits de travailler au sein des ministères économiques et financiers, contre 21% qui ne sont pas satisfaits

MAIS 

52% des agents déclarent que leur motivation dans leur travail diminue. 46% déclarent eux qu’elle reste stable ou qu’elle augmente

66% des agents sont satisfaits du contenu de leur travail, contre 32% qui ne le sont pas.

MAIS 

63% des agents ne sont pas satisfaits de la reconnaissance de leur travail, contre 35% qui sont satisfaits

 

 

88% des agents sont satisfaits de leurs horaires, 69% de l’ambiance dans leur service, et 68% de leur équilibre vie privée / vie professionnelle.

MAIS  

49% des agents pensent que la charge de travail n’est pas bien répartie dans leur service, contre 46% qui pensent qu’elle est bien répartie

  

59% des agents estiment qu’ils disposent des ressources et outils nécessaires pour faire leur travail, contre 40% qui ne le pensent pas.

 

35% des agents signalent un niveau de stress compris entre 8 et 10/10, pour une note moyenne de 6,4/10

 

Mais aussi ....

 

62% des agents pensent que le fonctionnement est efficace dans leur service, contre 35% qui ne le pensent pas.

66% estiment également que les missions et responsabilités y sont bien définies, contre 33% qui ne le pensent pas.

 

65% des agents estiment que leur responsable direct communique bien avec ses équipes , contre 32% qui ne le pensent pas

52% des agents estiment ne pas être bien informés sur les réformes et projets en cours dans leur direction, contre 45% qui pensent être bien informés

32% des agents pensent qu’on ne porte pas assez attention à l’égalité professionnelle femmes / hommes au sein des ministères économiques et financiers. Dans le détail, 42% des femmes le pensent, contre 19% chez les hommes.

 

49% des agents, le rythme du changement est « trop rapide » aujourd’hui dans leur direction. 17% pensent que ce rythme est « comme il faut », 7% qu’il est « trop lent », 10% qu’il n’y a « pas de changement », et 17% ne se prononcent pas

64% des agents pensent que leur direction n’évolue pas dans le bon sens, contre 23% qui estiment qu’elle évolue dans le bon sens. 13% ne se prononcent pas. 63% des agents sont aussi pessimistes concernant leur avenir dans la direction, contre 29% qui sont optimistes

 

Bref des éléments de  constat dont les ministres auraient grand intérêt à tenir compte..!!  

 

Lu 225 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

Amiante: Le Tripode de Nantes ...un dossier récurrent

le 24 janv., 2019 par Françoise Gauchet`

30x30_P1020092
30x30_D.DELPOUY.000

Se former et travailler avec un handicap

le 23 janv., 2019 par Michel Debonnaire`

30x30_fnath_logo

Se former et travailler avec un handicap

le 23 janv., 2019 par Michel Debonnaire`

30x30_fnath_logo

Retraites: quelle est la température?

le 23 janv., 2019 par Jean Meyronneinc`

30x30_Meyronneinc
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours