Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Interviews

Complémentaire santé

1  2  3  4  5 NextLast

août 22 2016

« Nous tenons à gérer nous-mêmes le fonds social de la branche » - Jean-François Chenais, branche architecture

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Protection sociale

« Nous tenons à gérer nous-mêmes le fonds social de la branche » - Jean-François Chenais, branche architecture La généralisation de la complémentaire de santé dans les entreprises va de pair avec une généralisation de fonds sociaux dans les branches. Des fonds financés par 2 % des cotisations de santé. Si les assureurs se considèrent comme les gestionnaires naturels de ces fonds, certaines branches tiennent à les gérer en direct. C’est le cas de la branche de l’architecture qui entend par exemple développer des actions culturelles via un fonds qui sera abondé par une partie des confortables réserves de la prévoyance. Interview de Jean-François Chenais, administrateur du syndicat de l’architecture et président de la commission nationale pour l’emploi et la formation de la branche architecture.

févr 11 2016

« La généralisation de la complémentaire santé n'est pas synonyme de nivellement par le bas » - Jocelyne Cabanal, CFDT

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Protection sociale

« La généralisation de la complémentaire santé n'est pas synonyme de nivellement par le bas » - Jocelyne Cabanal, CFDT La CFDT a regardé de près les accords de couvertures santé signés dans 76 branches couvrant plus de 6 millions de salariés. Ceux-ci ne sont majoritairement pas au plancher du panier de soins ou encore au niveau minimal de la part employeur. Interview de Jocelyne Cabanal, secrétaire nationale en charge de la protection sociale.

sept 08 2015

« Tous les assureurs vont devoir être capables d’adapter leurs contrats santé sur la durée en fonction des obligations d’assurance négociées par chaque branche » - Jérôme Bonizec, DG d’Adeis

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Protection sociale

« Tous les assureurs vont devoir être capables d’adapter leurs contrats santé sur la durée en fonction des obligations d’assurance négociées par chaque branche » - Jérôme Bonizec, DG d’Adeis Le modèle de la recommandation par les branches des acteurs de la complémentaire santé a radicalement modifié l’approche commerciale d’Adeis, le service « développement des accords de branche » d’Humanis, Apicil, Ciprev et Ipsec. La recommandation est un avantage concurrentiel qui n’empêche pas les « non-recommandés » de vendre des offres standardisées sur le terrain. D’ou l’intégration d’une rémunération variable pour des commerciaux porteurs d’offres spécifiques qui suivront les évolutions de chaque régime de branche pour rester en conformité. Une « maintenance » potentiellement lourde au regard du dynamisme des négociations dans les branches en matière de frais de santé. Pour Jérôme Bonizec, directeur général d’Adeis, il y a aura déjà des contrats non conformes au 1er janvier 2016.

juil 25 2014

Loi ESS : une avancée significative pour la Mutualité Française

Par Jacky Lesueur (ESS) Thème: Protection sociale

Loi ESS : une avancée significative pour la Mutualité Française Le secrétaire général de la Mutualité Française a décrypté, pour la Revue Afim, les effets pour les mutuelles des mesures contenues dans la loi sur l’économie sociale et solidaire qui vient d'être votée. Pour Roland Berthilier, qui a bien voulu nous autoriser à reprendre son interview, ce texte « valorise des modèles d’entreprendre autrement ».

mai 22 2014

« Le plan Valls, c'est une vraie mise en danger de la Sécurité sociale » - Jean-Claude Mailly, Force Ouvrière

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© M.studio - Fotolia.com FO n'a pas signé le pacte de responsabilité du gouvernement du 5 mars dont les grandes lignes ont été précisées le 8 avril dans le plan Valls. Son secrétaire général, Jean-Claude Mailly, en explique ici les raisons : il estime qu'il s'agit d'une vraie remise en cause de la Sécurité sociale. D'une part, en raison des exonérations de cotisations annoncées, qui risquent d'aboutir, selon lui, à une réduction des prestations sociales. D'autre part, parce qu'imposer 10 milliards d'euros d'économies à l'assurance-maladie sur trois ans « n'est pas réaliste », sachant qu'elle a déjà des coûts de gestion très serrés de 4%. Conviction de Jean-Claude Mailly : « Le Medef actuel ne veut plus du paritarisme ».

avr 28 2014

« Avec le futur contrat responsable de complémentaire santé, on interdit aux institutions de prévoyance de faire leur métier » - Evelyne Guillet, CTIP

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© Deyan Georgiev - Fotolia.com Alors que le décret définissant les contours du nouveau contrat responsable de complémentaire santé devrait paraître en mai, la directrice santé du CTIP, Evelyne Guillet, s'inquiète de la mise en place d'un contrat « standardisé » qui dénie aux partenaires sociaux « leur rôle d'acteur de la protection sociale complémentaire ».

avr 03 2014

« L'assemblage des différentes mesures va faire émerger un système de santé plus solidaire » - Yves Daudigny, sénateur PS

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© Trueffelpix - Fotolia.com Le rapporteur général PS de la commission des affaires sociales du Sénat revient sur l'évolution du système de santé depuis l'ANI du 11 janvier 2013 : il s'inquiète pour « les jeunes, les chômeurs et les retraités »; trouve particulièrement préoccupant la fin des clauses de désignation et ne s’étonne pas que les assurances privées se montrent hostiles au contrat responsable de complémentaire santé. Il assimile en outre le projet sur « l'adaptation de la société au vieillissement » à une loi sur le bonheur.

févr 11 2014

« Le nouveau contrat responsable risque d'avoir un côté bureaucratique, suradministré » - Bernard Spitz, FFSA

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© herreneck - Fotolia.com « Nous sommes satisfaits », tel est le sentiment de La Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) qui s'est battue depuis des mois pour obtenir la liberté de choix de l'employeur de sa complémentaire santé collective. Cependant, le président de la FFSA, Bernard Spitz, a déjà un autre sujet d'inquiétude concernant la complémentaire santé : les contours du futur contrat responsable qui doivent être définis par un décret attendu en mars. Pour la FFSA, il ne faut pas un contrat responsable unique, mais de la souplesse permettant d'adapter les garanties suivant les besoins.

janv 31 2014

« L'abandon de la mutualisation de branche est une régression sociale » - Philippe Dabat, AG2R La Mondiale

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© Sergey Nivens - Fotolia.com Le Conseil constitutionnel a, dans deux décisions, enterré les clauses de désignation et de recommandation qui permettaient aux partenaires sociaux d'une branche de choisir un opérateur unique de complémentaire santé et/ou de prévoyance pour toutes les entreprises du secteur. Pour le directeur général délégué d'AG2R La Mondiale, Philippe Dabat, cette réforme va avoir de lourdes conséquences car « seule la mutualisation de branche permet de mettre en place des mécanismes de solidarité et des actions de prévention ». Il faut, selon lui, « s'attendre à de nombreux contentieux ».

janv 21 2014

Complémentaire santé : « Le gouvernement était dans l'obligation de montrer aux syndicats qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait » - Patrick Petitjean, APAC

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Protection sociale

© alphaspirit - Fotolia.com En matière de complémentaire santé collective, les deux décisions du Conseil constitutionnel du 13 juin et du 19 décembre 2013 ont successivement enterré les clauses de désignation puis de recommandation s'imposant à toutes les entreprises d'une branche. Celles-ci seront donc libres de choisir leur opérateur d'assurance santé. Patrick Petitjean, le président de l'Association pour la Promotion de l'Assurance collective (APAC) et directeur général d'April Prévoyance Santé, revient sur le lobbying syndical auprès du gouvernement et sur l'évolution des parts de marché.
1  2  3  4  5 NextLast


La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30__DSF2956_Grasset
30x30_PLS.Logo.positif.140901
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_Photo_Beaugas_FO

Fonction publique : le jour de carence dangereux pour la santé ?

le 21 nov., 2017 par Marie-Josée Defrance`

30x30_Copie_de_Copie_de_P1010014
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »