Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Interviews

FirstPrevious 3  4  5  6  7 NextLast

oct 28 2014

« L’avis d’aptitude n’a pas grand chose à voir avec la prévention » - Pascal Marichalar, sociologue

Par Audrey Minart () Thème: Santé & conditions de travail

© katiah - Fotolia.com Sociologue, chargé de recherches au CNRS, et auteur de Médecin du travail, médecin du patron ? (éditions Presses de Sciences-Po, 2014), Pascal Marichalar a enquêté pendant cinq ans sur la médecine du travail. Pour lui, l'employeur peut « tenir » les médecins du travail seulement à travers les emplois du temps et ces moyens alloués. Il insiste sur la difficulté pour les médecins du travail de remplir correctement leur mission de prévention en critiquant tout particulièrement l’avis d’aptitude, qui peut en amener certains à déclarer « apte » un salarié, à un poste néanmoins dangereux.

oct 23 2014

Les processus atypiques de négociation : méconnus par les employeurs, craints par les syndicats

Par Robin Carcan (Journaliste - @rcarcan Encadence.blog.lemonde.fr) Thèmes: Dialogue social, Vie économique

© alain wacquier - Fotolia.com A l'heure où se négocie un accord sur la modernisation du dialogue social, une revue des dispositifs alternatifs (négociation avec des élus au lieu des délégués syndicaux, pratique du référendum...) peut donner à voir d'autres expériences, d'autres innovations. Deux chercheurs de l'association Astrées, Virginie Bussat et Christophe Teissier, co-auteurs d'une étude* sur le sujet, détaillent les enjeux de ces pratiques encore très minoritaires.

oct 21 2014

« Le principe de la pénalisation financière des accidents du travail et des maladies professionnelles est remis en cause » - Anne-Juliette Tillay, juge assesseur salariée au tribunal du contentieux de l’incapacité de Paris

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Santé & conditions de travail

© Dario Lo Presti - Fotolia.com Quand ils vont au contentieux, une fois sur deux, les employeurs obtiennent une révision à la baisse ou tout simplement une annulation du taux d’incapacité attribué aux salariés victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Ainsi, les directions récupèrent plus de 400 millions chaque année en s’organisant de plus en plus en mode « class action » dans les 26 tribunaux du contentieux de l’incapacité. Ils profitent des nombreuses failles de cette instance modifiée en 2002. Interview d’Anne-Juliette Tillay, juge assesseur salariée au tribunal du contentieux de l’incapacité de Paris et déléguée syndicale UNSA chez AXA, venant de soutenir un mémoire dans le cadre d’une certification à Sciences-Po sur la nécessaire évolution de cette instance où seul un tiers des salariés obtient une « ridicule » révision à la hausse du taux et donc des pensions.

oct 16 2014

« La capacité des salariés à traiter les difficultés avant qu’elles ne deviennent insurmontables est le remède anti-stress dans les TPE » - Marc Loriol, sociologue

Par Audrey Minart () Thème: Recherche & innovation

© Coloures-pic - Fotolia.com 68% des salariés des TPE se déclarent peu ou pas stressés, 80% sont d’ailleurs heureux au travail...Ce sont les chiffres clés d’une étude portée par l’assureur Alptis, via son observatoire de la protection sociale. Interview du sociologue Marc Loriol qui a réalisée l’étude. L’occasion de balayer les conditions informelles de la prévention du stress dans les PME. Des remèdes anti-stress qui trouvent un certain écho dans les grandes entreprises. L’occasion également de nuancer ces chiffres car si le stress est moins fréquent dans les PME, quand il existe, il se trouve aggravé.

sept 30 2014

« Les règles de sécurité qui s’appliquent aux apprentis encore mineurs sont absurdes au point d’être anti-sociales » - François Moutot, Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA)

Par Audrey Minart () Thèmes: Santé & conditions de travail, Sécurité

© fotodo - Fotolia.com En France, les règles de sécurités qui s’appliquent aux mineurs sont aussi un frein au développement de l’apprentissage. Monter sur les toits, pour un apprenti charpentier de moins de 18 ans, n’est ainsi pas possible. La faute d’une interprétation zélée d’une directive européenne que François Moutot, directeur général de l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA) considère comme anti-sociale. Interview de celui qui plaide pour que les employeurs n’aient plus à demander une dérogation à l’inspection du travail pour affecter des apprentis mineurs à des travaux réglementés.

sept 23 2014

« Mieux vaut imposer des obligations réalistes sur les seuils sociaux » - Jean-Pierre Yonnet – Orseu

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Dialogue social

© RATOCA - Fotolia.com Les obligations liées aux seuils sociaux sont théoriques dans beaucoup de PME. Sans toucher aux seuils, Jean-Pierre Yonnet, président d’Orseu (cabinet d’expertise CE et CHSCT) plaide plutôt pour un regroupement plus cohérent des obligations et invite les employeurs à davantage anticiper.

sept 16 2014

« L’indemnisation AT-MP doit s’aligner sur le droit privé pour contraindre les entreprises à la prévention » - Dr Bernard Salengro, conseiller CFE-CGC à la branche AT-MP

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Santé & conditions de travail

© Rozol - Fotolia.com Les indemnisations versées par la branche AT-MP sont très en deçà de ce que les employeurs devraient verser si celles-ci s’alignaient sur le droit privé. Pour Bernard Salengro, conseiller CFE-CGC à la branche AT-MP, le deal négocié entre patronat et syndicats en 1898 ne tient plus la route et ne permet pas de créer les conditions de la prévention. Une interview en contrepoint de celle du 4 septembre, dans laquelle Charles-Henri Watine, manager au sein du pôle social du cabinet Lowendai Masai considérait que les médecins conseil de la branche avaient la main souvent lourde pour mesurer les taux d’incapacité permanente partielle (IPP).

sept 04 2014

Risques professionnels : « Le taux d’incapacité permanente attribué à un salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle est très souvent surévalué » - Charles-Henri Watine, Lowendalmasaï

Par Rodolphe Helderlé (MiroirSocial) Thème: Santé & conditions de travail

© He2 - Fotolia.com Les directions clientes de Lowendalmasaï ont un objectif : réduire le montant de leur cotisation AT-MP (accident du travail-maladie professionnelle). Interview de Charles-Henri Watine, manager au sein du pôle social de ce cabinet expert dans l’optimisation des coûts de l’entreprise. Le point sur les tendances et les méthodes pour faire en sorte que les clients « payent le juste prix ».

juil 25 2014

Loi ESS : une avancée significative pour la Mutualité Française

Par Jacky Lesueur (ESS) Thème: Protection sociale

Loi ESS : une avancée significative pour la Mutualité Française Le secrétaire général de la Mutualité Française a décrypté, pour la Revue Afim, les effets pour les mutuelles des mesures contenues dans la loi sur l’économie sociale et solidaire qui vient d'être votée. Pour Roland Berthilier, qui a bien voulu nous autoriser à reprendre son interview, ce texte « valorise des modèles d’entreprendre autrement ».

juil 01 2014

« Chacun se sent discriminé par rapport à son collègue » - Christine Jouhannaud, directrice du département Protection sociale, travail et emploi du Défenseur des Droits

Par Emmanuelle Heidsieck (journaliste-auteur) Thème: Emplois & compétences

© kikkerdirk - Fotolia.com Le Défenseur des droits va remettre son rapport annuel prochainement. En avant première, la directrice du département Protection sociale, travail et emploi, Christine Jouhannaud, nous révèle son contenu concernant les discriminations dans l'emploi. L'évolution la plus notable : les saisines du Défenseur des Droits ont désormais davantage lieu pour des discriminations liées au déroulement de carrière plutôt qu'à l'embauche. « Il y a une hausse du "ressenti discrimination" dans le secteur privé comme dans le public », souligne Christine Jouhannaud.
FirstPrevious 3  4  5  6  7 NextLast


La vie du réseau

Annuaire