Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Dossier : Des délégués syndicaux et des élus vraiment pros : à quel prix ?

© Web Buttons Inc - Fotolia.com Les délégués syndicaux et les élus du personnel ne se forment pas assez au regard des missions qui sont censées leur incomber. À qui la faute ? Les raisons de ce déficit de compétences sont multiples. Elles tiennent tant aux nouveaux profils des élus et délégués syndicaux que dans l’offre qui peine souvent à s’adapter. Le tout avec un « professionnalisme », souvent acquis sur le tas, qui a encore du mal à être reconnu. Des délégués syndicaux et des élus vraiment pros : à quel prix ? : lire le sommaire

Interviews

« Il faut faire du management syndical » - Thierry Segard, Unsa Tioxide Calais

© Web Buttons Inc - Fotolia.com
14 juin, 2010 Par Rodolphe Helderlé

C’est après le détournement de fonds du CE de son entreprise que Thierry Segard a franchi le pas du syndicalisme pour monter une section Unsa, en tête de toutes les élections depuis 2002. Le syndicat prépare une charte interne qui impose à chaque militant qui exerce un mandat de justifier de ses actions. Un sacré programme. Interview d’un syndicaliste qui croit fermement à la professionnalisation de son action mais qui assure toujours son métier de contremaître.

« Je me refuse à utiliser mon crédit d’heures pour garder toute ma légitimité métier » - Valeria Emanuele, secrétaire nationale du SNJ Radio France

© dundanim - Fotolia.com
1 juin, 2010 Par Rodolphe Helderlé

Valeria Emanuele est la secrétaire nationale du SNJ (Syndicat National des Journalistes) de Radio France, 4ème force syndicale de l’entreprise avec 14,5 % des voix aux dernières élections. Interview d’un profil atypique qui mène de front son métier de journaliste aux trois quarts, avec son activité syndicale. Voilà un syndicat métier, lié à Solidaires, qui se refuse à avoir des permanents.

« Au début, il y avait le clan des RH et celui des DS » - Christophe Ecollan, Master mixte de négociation sociale de Paris Dauphine

© piumadaquila.com - Fotolia.com
4 nov., 2009 Par Rodolphe Helderlé

À 47 ans, Christophe Ecollan est délégué syndical central CFTC d’Accenture. Il a suivi le premier master mixte de négociation sociale de Paris Dauphine dont la dynamique repose en partie sur le mélange entre cadres RH et cadres syndicaux. Retour sur les apports de cette formation qui s’achève.

« Je comprends mieux les contraintes internes des syndicats » - Séverine Guillé, Master mixte de négociation sociale de Paris Dauphine

© Michael Pettigrew - Fotolia.com
3 nov., 2009 Par Rodolphe Helderlé

À 36 ans, Séverine Guillé est responsable des relations sociales de la Haute Autorité de Santé (HAS). Elle a suivi le premier master mixte de négociation sociale de Paris Dauphine dont la dynamique repose en partie sur le mélange entre cadres RH et cadres syndicaux. Retour sur les apports de cette formation qui s’achève.

Axa - « Une gestion RH des parcours syndicaux »

© cphoto - Fotolia.com
14 mai, 2009 Par Rodolphe Helderlé

Le 5 mai, Axa France a signé avec les représentants des fédérations de l’assurance une charte sur la reconnaissance du parcours syndical. Une orchestration qui a permis d'élargir l’écho médiatique de dispositions qui s’intégreront d’ici la fin de l’année dans l’accord de droit syndical d'Axa France. Le point avec Serge Morelli, le DRH sur un dispositif qui vise à favoriser l’employabilité à l’heure où la loi sur la représentativité va faire baisser le nombre de mandats. Les élections professionnelles se sont tenues le 14 mai.

« Le reclassement des délégués syndicaux dans les ressources humaines est une solution de facilité »

© Sean Gladwell - Fotolia.com
21 avr., 2009 Par Rodolphe Helderlé

Le groupe France Télécom-Orange compte plusieurs centaines de salariés qui exercent quasiment à temps plein une activité syndicale. Aux heures de délégation réglementaires (1000 équivalents temps plein) vient s'ajouter une enveloppe collective qui représente environ 200 ETP. Il y a 10 000 mandats directs et indirects. Interview de Laurent Zylberberg, directeur des relations sociales du groupe.

Interview de Michel Hervé - Président du groupe Hervé Thermique : "les IRP doivent s'adapter à une organisation où le pouvoir est éclaté"

18 mars, 2008 Par Rodolphe Helderlé

Comment les instances Représentatives du Personnel (IRP) du groupe s'adaptent à une organisation où le pouvoir est éclaté et où les salariés profitent d'une grande liberté d'expression tout en ayant accès à toutes les informations utiles sur la vie économique et sociale de l'entreprise ?

"Un protocole relationnel à redéfinir" - Gérard Taponat, DRH et professeur

25 mars, 2008 Par Rodolphe Helderlé

En lançant en octobre 2008 à l'université Paris Dauphine, le premier Master exclusivement axé sur la négociation sociale, Gérard Taponat entend donner l'occasion à des représentants de la fonction ressources humaines et à des cadres syndicaux d'apprendre ensemble pendant 18 mois.

« Le CHSCT doit être repensé » - Anne-Bénédicte Voloir, avocate associée chez Capstan

© Julien Gremillot - Fotolia.com
29 sept., 2011 Par Rodolphe Helderlé

Les CHSCT ont la capacité de véritablement retarder, voire de bloquer, des projets allant de la profonde restructuration à la refonte du support d’entretien d’évaluation. L’avis d’Anne-Bénédicte Voloir, avocate associée chez Capstan sur le pouvoir acquis par cette instance.

« La politique et le syndicalisme sont devenus affaire de professionnels de la représentation », Dominique Labbé, professeur à SciencesPo

© shockfactor - Fotolia.com
6 oct., 2011 Par Audrey Minart

Professeur à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble et auteur, avec Dominique Andolfatto, de l’ouvrage Toujours moins (Éditions Gallimard, 2009), Dominique Labbé se montre sans concession quand on l’interroge sur les liens entre la politique et le syndicalisme à la veille d'une élection présidentielle. 



Le groupe Manpower crée les conditions d'un management syndical

© fotodo - Fotolia.com
26 mars, 2013 Par Robin Carcan

Le nouveau référentiel du dialogue social du groupe intérimaire, signé mi-2012, a été pensé comme une boîte à outils de type RH mais à usage des syndicats. Les délégués centraux y sont en quelque sorte promus nouveaux chefs d'orchestre et de fait, comptables de la gestion des moyens complémentaires. Fin des permanents, gestion de la « carrière » des élus... Premier bilan avec Gérard Taponat, le directeur des relations sociales du groupe Manpower France.

« On ne valide pas la totalité de son expérience syndicale avec la VAE » - Yannick Le Quentrec, sociologue

© chany167 - Fotolia.com
25 juin, 2013 Par Rodolphe Helderlé

La sociologue Yannick Le Quentrec porte une démarche originale de validation des acquis de l’expérience militante dans le champ syndical au sein de l’Institut Régional du Travail de Midi-Pyrénées. Retour sur les enseignements de la première promotion lancée en 2009, dont plus 50 % des militants ont validé un diplôme au prix d’un fort engagement. La prochaine promotion mélangera militants syndicaux et militants associatifs. Interview.

« Il y a beaucoup plus de planqués parmi les élus politiques que chez les représentants du personnel » - Philippe Chesneau, conseiller régional EELV en PACA et ex-militant syndical

© kunertus - Fotolia.com
23 avr., 2015 Par Rodolphe Helderlé

Élus politiques et représentants du personnel partagent un même combat, celui de la reconnaissance de leur statut. Pour Philippe Chesneau, conseiller régional EELV en Provence-Alpes-Côte d’Azur et ex-militant syndical CFDT puis CGT, il serait temps de considérer que l’engagement politique mérite un salaire et pas une indemnisation. Il plaide aussi pour le développement de la validation des acquis de l’expérience (VAE) des élus fin de faciliter les reconversions et donc le renouvellement politique... Les analogies sont nombreuses avec les représentants du personnel. Interview.

Décryptages

Validation des acquis de l'expérience: un casse-tête pour les syndicats

© christemo - Fotolia.com
22 juin, 2010 Par Hélène Truffaut

En théorie, la VAE devrait permettre de valoriser aussi les parcours syndicaux. Dans la pratique, les syndicats peinent à se saisir du dispositif, même s'ils admettent volontiers qu'il y a là une piste à suivre pour attirer les jeunes.

La validation des parcours militants se développe en régions

© atmospheric - Fotolia.com
23 juin, 2010 Par Hélène Truffaut

L'expérience acquise dans le cadre d'un mandat syndical ou électif peut être validée par le biais d'une VAE ou d'une VAPP. Des organismes se sont mobilisés au niveau local pour en faire la démonstration et accompagner les intéressés dans leur démarche. Illustrations en Poitou-Charentes, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais.

Témoignage de la VAE syndicale d'une licence « droit du travail »

© Gautier Willaume - Fotolia.com
24 juin, 2010 Par Hélène Truffaut

Alain Molina vient de passer devant un jury pour faire valider l'expérience qu'il a acquise durant l'exercice de plusieurs mandats syndicaux et électifs. Son objectif: obtenir une licence en droit du travail. Il estime à quelque 150 heures le temps passé sur l'élaboration du dossier destiné au jury.

Quel avenir pour les instituts des sciences sociales du travail ?

© endrille - Fotolia.com
24 juin, 2010 Par Rodolphe Helderlé

À travers le réseau des 10 instituts des sciences sociales du travail, la CFDT, la CGT et FO, chacune de son côté, demandent à des universitaires de leur concocter des programmes de formation spécifiques pour leurs cadres. Point sur l’évolution de ces programmes. À quand des stages intersyndicaux dans des instituts ouverts à l’ensemble des syndicats et s’affirmant comme des sas d’entrée vers des voies « diplômantes » ?

Des formations syndicales en mutation face au défi de la représentativité

© davorr - Fotolia.com
24 juin, 2010 Par Rodolphe Helderlé

Les syndicats se trouveraient fort dépourvus si leurs représentants dans les entreprises se mettaient dans leur ensemble et de concert à taper à la porte pour demander à suivre des formations. Ils exploseraient en vol. Car, avec la réforme de la représentativité, il ne s’agit plus simplement de former les cadres syndicaux au niveau des fédérations et des confédérations, mais surtout de répondre aux besoins de celles et ceux qui négocient dans les entreprises. Et ils sont bien plus nombreux. Un véritable défi alors que l’État annonce une baisse de la subvention allouée aux syndicats pour former leurs représentants.

À quoi ressemblent les stages CE & CHSCT des organismes de formation spécialisés ?

© Franck Boston - Fotolia.com
25 juin, 2010 Par Lydie Colders

En marge de leur activité de formation agrée des élus CE & CHSCT, les acteurs spécialisés de ce marché font du conseil, de l’assistance, de l’expertise ou encore de l’édition. Tous revendiquent leur indépendance à l’égard des syndicats mais beaucoup affirment être du côté des élus. Tous constatent une augmentation du nombre de stagiaires non syndiqués.

À quoi ressemblent les stages CE & CHSCT des organismes de formation généralistes ?

© Franck Boston - Fotolia.com
25 juin, 2010 Par Lydie Colders

Les organismes de formation généralistes s’adressent au marché des élus CE & CHSCT avec une pédagogie « neutre », axée sur la technique. Une approche radicalement différente de celles des formations dispensées par les syndicats et, dans une moindre mesure, par les organismes indépendants spécialisés dans les formations CE & CHSCT. Quels sont les profils des stagiaires de ces organismes de formation généralistes ?

Une proposition de loi pour remédier à la sous-utilisation des budgets formation des CE

© juanjo tugores - Fotolia.com
25 juin, 2010 Par Rodolphe Helderlé

Le Député UMP Patrice Debray a fait une proposition de loi en novembre 2009 visant à permettre le transfert de 50 % du reliquat du budget de fonctionnement des CE, dont une partie vise à former les élus, au bénéfice des actions sociales et culturelles.

Axa : comment l’Unsa manage-t-elle ses permanents sur fond de VAE syndicale ?

© Karin Jehle - Fotolia.com
2 nov., 2009 Par Rodolphe Helderlé

Sur les 17 permanents syndicaux de l’Unsa, trois vont suivre le parcours de VAE syndicale qui vient d'être lancé avec une première promotion de 15 permanents. Une reconnaissance de la direction qui accorde un changement de classe aux participants qui iront jusqu’au bout. Comment un syndicat comme l’Unsa, qui a décroché la troisième place aux dernières élections, encadre-t-il ses permanents ?

Simplifier sans affaiblir : l’enjeu de la réforme des institutions représentatives du personnel

© cdrcom - Fotolia.com
16 avr., 2010 Par Rodolphe Helderlé

Même les syndicats s’accordent globalement à dire qu’il y a matière à simplifier le fonctionnement des institutions représentatives du personnel pour les rendre plus efficaces. Mais les clivages syndicaux existent bien entre ceux qui considèrent qu’il faut renforcer les prérogatives des IRP, à l’exception de la négociation, en restant dans un cadre normatif et les partisans d’une plus grande flexibilité à tous les niveaux. La phase préparatoire à la négociation interprofessionnelle sur la réforme des IRP est terminée. Une négociation qui intégrera un volet sur les modalités de redistribution collective des richesses... L’occasion pour le patronat de proposer des contreparties aux syndicats en échange de plus de souplesse dans les instances.

Que reste t-il de la culture du permanent syndical chez France Telecom orange ?

© OneO2 - Fotolia.com
22 janv., 2009 Par Rodolphe Helderlé

Héritage de la fonction publique, le dialogue social chez France Telecom a été le quasi monopole des permanents syndicaux jusqu'en 2005. Depuis trois ans, l'ex opérateur public a intégré les règles du dialogue social en place dans les entreprises privées avec non plus des salariés mis à disposition des syndicats mais des heures de délégations en fonction des différents mandats. Une transition pas toujours facile à gérer.

Ces comités d'entreprise européens qui s’efforcent de servir à quelque chose

© Uolir - Fotolia.com
12 juin, 2009 Par Rodolphe Helderlé

Les CE européens servent-ils à quelque chose ? Sont-ils de simples chambres d’enregistrement ou ont-ils des moyens d’action ? La nouvelle directive européenne sur les CEE visera à « assurer l’effectivité des droits d’information et de consultation transnationale » mais pas avant deux ans. Tour des pratiques dans les CEE de Sanofi Aventis, Scor, GDF Suez et HP.

IAE de Lille, Sciences Po, Paris Dauphine : le marché de la formation syndicale s’élargit

© Sharpshot - Fotolia.com
9 sept., 2009 Par Rodolphe Helderlé

Le besoin de professionnalisation des représentants des salariés et la nécessaire reconnaissance de leurs compétences créent les conditions favorables pour que des universités et autres établissements d’enseignement supérieur proposent des offres originales qui s’affranchissent des cloisonnements historiques.

La fédération CFTC de la métallurgie met la pression sur ses porteurs de mandats désignatifs et fait un exemple

© m.schuckart - Fotolia.com
19 nov., 2009 Par Rodolphe Helderlé

Les délégués syndicaux centraux, désignés par la fédération CFTC de la métallurgie dans les grandes entreprises du secteur, vont avoir davantage de comptes à rendre sur les objectifs qui leur sont donnés. Direction la sortie pour ceux qui tiennent à conserver leur autonomie. C’est ce qui vient de se passer pour l’ex-représentant de la CFTC à Snecma qui est aujourd’hui passé à l’Unsa. Explications avec Joseph Crespo, le secrétaire général de la fédération et Dansou Gbenouvo, ex-DSC de Snecma...

La CFE-CGC négocie une ristourne avec SciencesPo Aix

© Angela Jones - Fotolia.com
20 juil., 2010 Par Rodolphe Helderlé

Les employeurs qui acceptent de financer la formation continue des délégués CFE-CGC ont le droit à 20% de réduction sur tous les programmes de SciencesPo Aix. Ce sont les certificats en intelligence sociale et économique qui sont particulièrement visés avec déjà une douzaine d'inscrits. Retour sur les modalités d'une convention de coopération originale.

Où est la ligne rouge sur les usages des budgets de fonctionnement des CE ?

© Frog 974 - Fotolia.com
14 juin, 2011 Par Rodolphe Helderlé

Une grande diversité de pratiques existe en matière d’utilisation de budgets de fonctionnement des CE, qui représente une enveloppe de près de 600 millions d’euros. Certains usages sont très originaux mais parfaitement légitimes tandis que d’autres sont en revanche clairement en dehors des clous. Tour d’horizon des échanges nourris qui se sont tenus le 24 mai dernier à Lille, dans un atelier qui posait la question de l’élargissement des conditions d’utilisation du budget de fonctionnement à l’occasion de la 2ème édition de l’Agora des CE.

Le tabou des rémunérations syndicales reste entier en France, pas aux États-Unis

© Frog 974 - Fotolia.com
30 juin, 2011 Par Rodolphe Helderlé

Bel effort d’une partie des têtes d’affiche du syndicalisme français, qui ont levé mi-juin le grand secret sur leur salaire et le nom de celui qui le payait, le syndicat avec les cotisations ou les entreprises de rattachement. Mais tout cela manque encore largement de transparence et surtout ces niveaux de salaire sont très faibles quand on les compare avec un niveau moyen des rémunérations de leurs homologues américains qui sont entre trois et quatre fois supérieurs. Outre-Atlantique, on est très à l’aise pour rémunérer la compétence syndicale. Approche comparée

Traitement spécial pour les salariés qui consacrent 50 % et plus de leur temps de travail à leurs mandats chez France Télécom Orange

© olly - Fotolia.com
27 sept., 2011 Par Rodolphe Helderlé

Avec l'idée d’estimer au plus juste le temps moyen consacré à la représentation du personnel, l’accord du 9 septembre sur la gestion des carrières des porteurs de mandats du groupe France Télécom conduit a appréhender différemment la situation de ceux qui consacrent moins de 50 % de leur temps de travail effectif à leurs mandats et les autres qui s’éloignent du métier. Alors que des dizaines de permanents vont certainement devoir être reclassés à l’issue de l’élection du 22 novembre, l’accord ne verse pas dans la promotion du temps plein syndical. Les cadres permanents risquent même d’y laisser leur voiture de fonction.

Dassault Aviation mise sur la VAE interne pour la réintégration professionnelle de ses élus

© ddraw - Fotolia.com
25 juin, 2009 Par Cédric Morin

Comment compenser l’impact sur le déroulement des carrières, des mandats particulièrement chronophages ? C’est tout l’objet de l’avenant signé le 18 septembre 2008 par l’ensemble des organisations syndicales, à l’accord de 1999, qui définit les moyens accordés aux élus et mandatés pour remplir leur mission, mais aussi les conditions de leur réintégration professionnelle.

À qui la faute si la valorisation de l'expérience syndicale végète ?

© David Freigner - Fotolia.com
17 juil., 2012 Par Rodolphe Helderlé

De rares DRH valorisent l’expérience syndicale mais cela sous-entend que les syndicats acceptent une forment de co-évaluation. En attendant un futur référentiel des compétences sociales, partagé entre DRH et syndicats, la méfiance reste plus que jamais d’actualité. L’occasion d’un retour sur les échanges du débat en ligne lancé sur le Miroir Social : droit à l'oubli de l’identité syndicale numérique ou revendication de l'expérience syndicale ?

Le gâteau des moyens syndicaux chez France Télécom Orange reste toujours aussi gros

© laurent hamels - Fotolia.com
19 juil., 2012 Par Rodolphe Helderlé

Pas question de toucher à l’enveloppe des 300 équivalents temps plein accordée au titre du crédit temps supplémentaire et des 3,7 millions d’euros que se répartissent chaque année les syndicats de France Télécom Orange. L’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux de 2004 proposé à la signature en ajoute d’ailleurs une petite couche pour découper ce gros gâteau différemment au regard de la représentativité.

Le dialogue social nouveau chez Manpower : innovant pour les uns, décevant pour les autres

© Africa Studio - Fotolia.com
28 mars, 2013 Par Robin Carcan

Les promoteurs du nouvel accord de droit syndical, négocié mi-2012, estiment ouvrir une nouvelle voie en matière de dialogue social. Gérard Taponat, directeur des affaires sociales de Manpower, n'en démord pas : les titulaires de mandats bénéficient d'un suivi inédit. À l'épreuve des faits, certains syndicats déchantent un peu...

40 % des voix, 6 500 adhérents : les recettes du succès du SNB CFE-CGC BNP Paribas

© herreneck - Fotolia.com
17 sept., 2013 Par Robin Carcan

Deux mandats électoraux ont suffi au SNB CFE-CGC de BNP Paribas, un, pour virer en tête et deux, pour tenir à distance les organisations concurrentes. Coup de projecteur sur l'organisation, les moyens et les ambitions d'un syndicat qui conjugue audience et adhésion.

Actualités

PSA explore la VAE syndicale

6 janv., 2010 Par Rodolphe Helderlé

La charte des élus Unsa de Tioxide

18 juin, 2010 Par Thierry Segard

Formation au management des IRP à l'IAE de Lille

© JEROME LEON - Fotolia.com
25 sept., 2008 Par Grégory Gamot

Une formation universitaire pour développer et reconnaître des compétences en management de la part des membres des instances représentatives du personnel, oui cela existe et la première rentrée aura lieu en janvier 2009 à Lille.

Avis de grand frais sur les instituts du travail

Université
27 juin, 2008 Par Christophe Couillard

Les instituts du travail qui forment annuellement plusieurs centaines de délégués syndicaux dans les universités sont-ils en danger ? Le ciel est menaçant. Les nuages sont aussi bien à l’ouest qu’à l’est.

Au secours : où sont les adhérents des syndicats ?

29 avr., 2011 Par Philippe Jaeger

Comment valoriser son expérience syndicale professionnellement ?

5 sept., 2013 Par Sandrine Lemoine

« Sur les 400 syndicalistes qui ont suivi cette certification, je suis le seul à avoir obtenu une augmentation salariale et surtout promotionnelle importante qui reflète une réelle prise en compte du parcours syndical », témoigne François Clerc, délégué syndicat CGT chez PSA et spécialiste des discriminations. Pour lui, « la valorisation de l’expérience syndicale ne doit pas seulement concerner les porteurs de mandats lourds et s’appliquer à la fin des mandats afin de ne pas constituer une incitation à mettre fin aux parcours syndicaux ». …



La vie du réseau

Annuaire