Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Dossier : Quand le droit d’expression se dilue dans le management participatif

Quand le droit d’expression se dilue dans le management participatif Quelle place pour les syndicats quand le droit d’expression se fond dans un management participatif pour faire mieux et pas pour faire plus avec moins ? Quand le droit d’expression se dilue dans le management participatif : lire le sommaire

Interviews

« Un verrou institutionnel est indispensable pour que le réel ne passe pas à la trappe de l’analyse du travail » - Yves Clot, CNAM

© Gstudio Group - Fotolia.com
15 mai, 2014 Par Audrey Minart

Yves Clot est titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM. Il vient de publier, avec Michel Gollac, « Le travail peut-il devenir supportable ? »*. Son équipe intervient depuis deux ans chez Renault pour créer les conditions d'une « coopération conflictuelle » sur l’analyse du travail réel. Retrouvez son interview sur le décalage entre les discours et la réalité du « bon travail », le rôle des syndicats et des directions pour pérenniser les actions.

« Le manager doit savoir analyser le travail avec ses équipes pour libérer la parole » - Étienne Forcioli Conti, Plein Sens

« Le manager doit savoir analyser le travail avec ses équipes pour libérer la parole » - Étienne Forcioli Conti, Plein Sens
1 oct., 2015 Par Rodolphe Helderlé

La rationalisation des organisations est à l’os, considère Étienne Forcioli Conti, président de Plein Sens, un cabinet spécialisé dans l’analyse du travail et la conduite du changement fondée sur la rénovation du dialogue social. La volonté des directions à accorder plus d’autonomie aux salariés pour qu’ils puissent agir sur la qualité de leur travail est d’autant plus forte que la croissance n’est pas au rendez-vous. Interview sur les modalités de cette expression libérée sur le travail au service des performances, qui comporte le risque de faire des exclus si on n’y prend garde, mais qui peut aussi servir à la rénovation du dialogue social.

« Le participatif ne doit pas dériver sur un débat permanent » - Jean-Paul Raillard, Syndex

© Marina Zlochin - Fotolia.com
6 avr., 2012 Par Rodolphe Helderlé

Syndex est le premier cabinet d’experts comptables à se prévaloir du statut de SCOP. Un statut somme toute logique pour une ex-SA spécialisée dans l’assistance aux élus des CE et des CHSCT, qui cultive un mode de fonctionnement participatif depuis sa création en 1971. Parfois jusqu’à l’excès, au point que la direction, élue pour 3 ans par les salariés, a été contrainte de remettre dans les clous le sens de la participation de ses salariés. « Quand une décision est prise, elle ne se discute plus », affirme Jean-Paul Raillard, le directeur général en poste depuis 2008. Interview.

Décryptages

Le salarié référent du travail : un nouveau rôle à définir chez Renault

© robu_s - Fotolia.com
10 avr., 2014 Par Rodolphe Helderlé

Accompagné par l'équipe de psychologie du travail du CNAM, Renault expérimente depuis 18 mois ans un dispositif d’échange sur la qualité du travail, animé par des salariés référents. Objectifs : dépasser les désaccords entre direction et syndicats pour trouver des solutions correctives. Comment étendre la démarche sans l’aide des chercheurs ? Les syndicats, associés aux restitutions, convergent sur l’idée que les référents soient élus par leur équipe mais divergent sur le fait qu’ils puissent être aussi des syndicalistes…

L’AFPA va internaliser l’auto-confrontation croisée sur ses métiers pour mieux la généraliser

L’AFPA va internaliser l’auto-confrontation croisée sur ses métiers pour mieux la généraliser
9 juil., 2015 Par Rodolphe Helderlé

C’est juste après avoir publié en 2012 un « livre noir sur les conditions de travail » que le CCE de l’AFPA a demandé à la direction d’expérimenter la méthode de l’auto-confrontation croisée par vidéo du CNAM. Une nouvelle convention tripartite entre la direction, le CNAM et le CCE vient de se signer pour dépasser le stade de l’expérimentation.

Euriware inaugure le droit d’expression en pleine cession

© Seamartini Graphics - Fotolia.com
29 août, 2013 Par Rodolphe Helderlé

Seules la CGT et la CFDT d’Euriware ont signé l’accord sur le droit d’expression sur les conditions de travail des salariés qui entre dans le concret en septembre, au moment où le repreneur de la filiale informatique d’Areva devrait être prochainement connu. De quoi nourrir les échanges sur l’amélioration de l’organisation du travail dans des groupes d’expression qui rendent compte à toutes les instances représentatives du personnel. Retour sur un dispositif dont va hériter le repreneur…

Les cadres de la FNAC refusent de s’épancher sur le stress devant leur directeur

© Graphies.thèque - Fotolia.com
27 juin, 2011 Par Rodolphe Helderlé

L’évaluation du volet risques psychosociaux du document unique de la Fnac est participative. Si les employés s’expriment devant leur directeur de magasin, il n’en va pas de même pour les cadres qui ont obtenu une externalisation de la démarche auprès du cabinet Res-Euro-Conseil. Huit mois après les évaluations des cadres, toujours pas de restitution pour ces derniers alors que les remontés des employés ont déjà été intégrés au document unique.

Actualités

Nexter (ex GIAT) : les filiales pourraient se voir appliquer une organisation du temps de travail spécifique

La course au temps
6 nov., 2007 Par Rodolphe Helderlé

Globalement les salariés travailleront plus. La CGT met la pression au travers d’un sondage.



La vie du réseau

Annuaire