Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Groupes de Discussions » Ethique, sens, valeurs, comment ces mots se concrétisent dans les actions d'un CE ? » savoir ce que l'on veut.

savoir ce que l'on veut.

30x30_Photo_perso
Jacques Builles le 13/05/11 à 22:26

Ethique, sens, valeurs, comment ses mots se concrétisent dans les actions d'un CE ?

 

déjà, en premier lieu commencer par respecter la langue qui ,nous permet à tous de nous comprendre. en clair, commencer par corriger la faute d'orthographe: "ses" mots aurait du être écrit "ces"mots...

 

effectivement, "l'éthique", le "sens" de l'action sociale, la "valeur" humaine, tout ceci représente des idées qui doivent être défendues par les Représentants du Personnel...Etre au service des autres impose d'être sois-même irréprochable, du moins suppose que chaque représentant se conduise avec une probité reconnue de tous...

On ne peut prétendre être un représentant du personnel à quelque titre que cela soit si on arrive pas à être irréprochable, tant dans l'éxécution de notre métier que dans notre propre comportement...

cela reste ma vision des choses

 

 

 

Pour pouvoir participer Rejoignez-nous! ou si vous êtes déjà membre, connectez-vous.

Avatar

Hélène Boutin le 03/04/12 à 18:34

monastère et couvent ?

Bonjour,

orthographe, bon père de famille, probité, comportement ......  exemple .........modèle .....

et aussi :

un que j'aime bien  "l'habit ne fait pas le moine".

 Madoff aussi avait un comportement de "bon père de famille" dont la probité n'était plus à démontrer et son modèle financier .... restera à jamais dans nos mémoires comme l'exemple même de celui qui a une facade. Le dialogue, l'éthique, l'honnêteté ne se décrète pas mais n'oublions pas non plus d'éviter de prendre un ton de donneur de leçon. un mandat n'est pas entrer au monastère et un mandaté a parfois un comportement de truand.

(sans faute j'espère .... mais le plus honnêtement possible... nous ne sommes pas parfaits  sinon s'exprimer ne sert plus à rien et permet de faire avancer le dialogue ?)


30x30_Guy_Reso_99

Guy Contrastin le 18/05/11 à 07:43

Bon père de famille !

Bonjour Jacques,

Merci de nous faire partager ta vision,

 Je pense  être en phase avec tes propos, mais je le formulerai d'une manière un peu différente,

Tout comme toi, je pense que nous devons un comportment de "bon père de famille", notion reconnue par le droit et qui me semble bien résumer ma pensée. Tout comme devant ses enfants, on se doit d'être une "modèle", ou plutôt un bon exemple.

Mais (je parle pour moi) gardons les pieds sur terre, restons humbles, nous ne somme pas parfaits...

Accepter un mandat, n'est pas entrer au monastère :-)

 

Au plaisir de vous lire

Cdt
Guy

 

 

 


30x30_5361343724_fdfddf02c9_z.000

Rodolphe Helderlé le 20/05/11 à 18:34

Un sondage des familles

Il remonte à quand le dernier sondage national pour faire remonter ce que pensent les salariés des prestations des CE, de leurs gestions,...? Ca serait le moment à l'heure où la redistribution devient un enjeu...présidentiel.
30x30_Photo_perso

Jacques Builles le 21/05/11 à 11:19

Un sondage des familles

bonjour,

l'idée est bonne et mérite de s'y attarder...

 C'est un fait que pour bon nombre de Comité d'Etablissement, les remontées des salariés bénéficiant des prestations  sont difficilement perceptibles car parcellaires. Le retour d'informations en masse et exploitable pour définir des orientations, ne peut se faire qu'à travers des outils que peu de CE possédent (fichiers adresse des salariés pour faire un envoi courrier en nombre, site informatique)...L'information par affichage ou par diffusion de tracts, donne des résultats probants que dans le cadre d'un CE monosite...Dans le cas où le Comité d'Etablissement recouvre des agences distinctes éloignées géographiquement avec en plus des salariés dispersés sur chantiers et isolés, l'information passe mal... Le Comité d'Etablissement ne peut agir qu'en fonction des sensibilités sociales de ses membres et en premier lieu de son Secrétaire...C'est lui qui donne le "la" à la musique sociale du CE...

En clair, et on retouve là, toutes les dérives possibles que nous pouvons lire sur le Miroir, les membres du Comité d'Etablissement ne peuvent agir pour l'intérêt des salariés que dans la mesure où c'est une volonté affichée de ses membres et de son Secrétaire. Si celui-ci ne pense qu'à organiser des activités où lui même va retirer un avantage quelconque (voyages, sorties, etc.), il est évident que très vite, tout va s'organiser autour d'activités ludiques réservées qu'à un petit nombre de bénéficiaires...Hormis quelques activités incontournables où tous les salariés sont impactés, ces Comités d'Etablissements ne bénéficient qu'aux copains des élus...Cela devient vite un CE où les copains sont des coquins...Ce comportement se retrouve aussi dans l'attitude de ces mêmes représentants face à leurs directions: mielleux et faibles...et souvent corrompus. 

A l'inverse, là où les membres du Comité d'Etablissement ont un comportement social avec une vraie répartition au bénéfice des salariés les moins aisés, au bénéfice des familles, bien souvent les situations sont plus conflictuelles parce qu'effectivement, les dotations des CE sont vraiment redistribuées...De manière moins ludique mais sûrement plus utile... Un voyage (il faut en faire aussi) mais tous les deux ans avec un vrai échelonnement du réglement pour permettre au plus grand nombre de venir, des billetteries avec un vraie participation significative, faire une participation financière pour les rentrées scolaires afin d'aider les familles, etc. Cette attitude du CE va se retrouver globalement de manière similaire à travers tous les autres groupes de Représentants du Personnel (DP, CHSCT) et à travers les syndicats existants sur l'établissement...

Tout se retrouve et c'est bien le Secrétaire qui donne cette dynamique...Ce n'est qu'une question de caractère et de volonté d'agir au service des autres, conformément aux mandats reçus...Et là, effectivement, on retrouve ce qui a démarré cette discussion avec des mots surannés que sont: le sens des valeurs, l'éthique, la probité...

Toutes ces notions qui sont aux antipodes du "bling-bling", profits personnels, arrivisme, dans l'air du temps depuis quelques années...

cordialement


30x30_agora.logo.v2.001

Agora Des Ce le 13/05/11 à 22:42

Merci

Cela commence en effet par cette correction.
Page courante: 1


La vie du réseau

Annuaire