Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Le rapport Komitès s'attaque à l'accompagnement des élèves handicapés

juil 19 2013

Thème: Emplois & compétences

Le groupe de travail « professionnaliser les accompagnants pour la réussite des enfants et adolescents en situation de handicap », mis en place en octobre 2012 et présidé par Pénélope Komitès (ancienne adjointe au maire de Paris et chargée des personnes handicapées de 2001 à 2008, aujourd'hui adjointe au maire du XIIème arrondissement, chargée des affaires sociales) a officiellement remis fin juin son rapport à Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, et à George Pau-Langevin, Ministre déléguée à la Réussite éducative.

Au-delà d'un état des lieux plutôt positif de l'inclusion scolaire, mis en place par la loi sur le handicap de 2005, le rapport souilgne un certain nombre de points noirs qui subsistent.

À cet égard, il note notamment que les progrès de la scolarisation en milieu ordinaire ne se sont pas traduits par une baisse (en valeur absolue) du nombre d'enfants handicapés scolarisés en établissements spécialisés (environ 71 000 enfants).

Il souligne également que 5 000 enfants en situation de handicap environ seraient totalement déscolarisés, en particulier les jeunes atteints de troubles envahissants du développement.

Il met aussi en évidence que « les plans personnalisés de compensation et les plans personnalisés de scolarité sont souvent incomplets et parfois inexistants », alors que les parcours scolaires sont « parfois chaotiques et trop souvent sans débouchés en termes de diplôme et de qualification professionnelle ».

  • Parmi les recommandations, le rapport Komitès insiste sur la nécessaire professionnalisation de la fonction d'accompagnement assurée surtout actuellement par des AVS (auxiliaires de vie sociale) sous statut de contractuel.

Pourrait être créé un nouveau diplôme d'accompagnanat de jeune handicapé ou de jeune en situation de handicap, accesible à partir de certains niveaux d'études par le biais de la VAE.

D'autres idées sont avancées telles que celle de créer un GIP qui deviendrait l'employeur de ces travailleurs qui passeraient sous statut de droit public. À suivre...

Mots-clés : Handicap,

Entreprises : Education Nationale,

Partager : Lu 1404 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire