Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Comment améliorer les conditions de travail ? Votre avis nous importe...

juin 27 2013

Thème: %1

En février dernier, la fondation Terra Nova a lancé un chantier visant à identifier les mesures qui permettraient d’améliorer les conditions de travail en France. La première partie de ce chantier s’est achevée par l’identification de 23 mesures, présentées dans un rapport d’étape (en téléchargement dans le bloc Ressources > Fichiers). Aujourd’hui, Terra Nova s’associe à Miroir Social pour consulter les syndicalistes, les élus de CHSCT ou de comités d’entreprise, les professionnels de la santé, les responsables de ressources humaines, les chercheurs et consultants mais aussi les « simples salariés ».

Chacun est invité à donner son avis et à commenter ces 23 mesures présentées dans le groupe de discussion ouvert à cette occasion.

Ces avis nous aideront à sélectionner parmi ces 23 mesures celles qui sont jugées les plus importantes, les plus efficaces.

Cette démarche conjointe a 4 objectifs.

  • La nécessité absolue de progresser sur la question des conditions de travail
Notre pays est handicapé par la persistance de conditions de travail dures et anormalement pénibles par rapport à nos voisins. Les enquêtes comparatives montrent que la France, plus que d’autres pays de l’Union européenne peut et doit mieux faire (voir sur le site de Miroir Social : « Conditions de travail : la France doit mieux faire », 30 avril 2013). Il n’y a donc pas de fatalité. L’urgente nécessité de s’attaquer à ce problème devrait réunir tous les acteurs car il n’est pas seulement une source de souffrance au travail mais aussi un obstacle à la compétitivité de nos entreprises.

  • La volonté de passer à l’action
Depuis ce que certains ont appelé la « crise des suicides », qui a émergé en 2007, et le plan d’urgence gouvernemental d’octobre 2009, les rapports parlementaires et les expertises se sont multipliés : Assemblée nationale, Sénat, Conseil économique, social et environnemental, Centre d’analyse stratégique, Association nationale des directeurs des ressources humaines… Beaucoup de ces rapports aboutissent à un diagnostic partagé. Ce qui fait aujourd’hui défaut, c’est une vision claire sur les évolutions opérationnelles à engager. C’est donc sur cet aspect que Terra Nova a choisi de faire porter son effort.

  • La volonté d’élargir le cercle des experts consultés
La première partie du chantier mené par Terra Nova a permis de mobiliser 30 acteurs du monde du travail d’horizons divers : pouvoirs publics, élus, syndicalistes, dirigeants, responsables des ressources humaines, médecins du travail, universitaires, chercheurs, experts. Elle s’est déroulée de mi-février à mi-mai 2013. Elle a consisté à réunir sept groupes de travail et à échanger autour d’un double objectif : établir un diagnostic et tracer des pistes de propositions. Nous pouvons donc maintenant élargir le cercle de la consultation et des échanges pour continuer à faire avancer la réflexion.

  • L’évolution d’un think-tank progressiste
Terra Nova pense que la fonction d’un think-tank ne peut se réduire à faire réfléchir des experts, des « sachants » pour formuler des propositions à destination des décideurs politiques. Nous pensons que les citoyens, les salariés doivent être associés aux réflexions. C’est d’autant plus vrai dans un domaine comme les conditions de travail, qui concerne chacun dans son emploi (actuel ou futur) et au travers de ses relations familiales ou amicales. De même, dans un monde qui se complique, les propositions ne peuvent plus s’adresser seulement aux pouvoirs publics. Elles doivent aussi s’efforcer de convaincre les responsables d’entreprises, les syndicalistes et les salariés eux-mêmes.

De son côté, Miroir Social a fortement contribué au débat et à la production de connaissances sur le sujet des conditions de travail, de la santé, du dialogue social. Il s’associe au projet de Terra Nova en incitant ses lecteurs et contributeurs à s’impliquer dans cette démarche.

Cette phase de consultation est ouverte à compter de ce jour jusqu’au 2 septembre La seconde phase du projet consistera ensuite à approfondir les propositions qui auront été jugées prioritaires. Des groupes de travail seront à nouveau constitués à cet effet.

Terra Nova et Miroir Social vous remercient de votre participation.

Martin Richer, président du groupe de proposition « travail » de Terra Nova.

Mots-clés : QVT, RPS,

Entreprises : Terra Nova,

Partager : Lu 10983 fois
1 commentaire

1 commentaire

30x30_Alain_2011

plus de 4 ans

Faisons simple (et sérieux à la fois) !

par Alain Astouric

Les 100 principales causes de non-qualité de vie au travail, de stress et de souffrance sont connues, voir http://astouric.icioula.org/ Partant, il suffirait d’une réelle volonté politique pour améliorer sensiblement les choses. Prenons un exemple : la formation des encadrants (de tous niveaux)au management d’une équipe pourrait ‒rapidement et à peu de frais‒ 1. Diminuer le manque de considération dont souffrent beaucoup d’opérateurs 2. Lutter contre la diffusion d’informations inutiles qui parasitent celles nécessaires 3. Accroitre la marge de manœuvre de certains 4. Permettre de s’écarter chaque fois qu’il le faut de la procéduralisation excessive du travail … et même lutter contre la solitude du poste et l’imprécision des missions. Ce serait déjà autant de risques psychosociaux en moins, non ?

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire