Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


France Télécom : 1 salarié = 1 projet professionnel

déc 04 2007

Thème: %1

La mumière est au bout du tunnel

Le programme ACT transforme les managers en "conseillers d'orientation" de premier niveau

Ressources

Sources

Fichiers

"1 salarié = 1 projet professionnel", telle est la nouvelle devise de la direction des ressources humaines de France Telecom dans un contexte de sur effectif sur certains métiers. Concrètement, cela signifie que chaque salarié puisse être capable d'identifier un autre métier dans le groupe, de passer dans la fonction publique, de trouver un poste dans une autre entreprise ou de devenir son propre patron au travers de l'essaimage. Le programme ACT (Anticipation et Compétence pour la Transformation) vise à faciliter l'accompagnement sur ces 4 axes. la DRH souligne que
" chaque manager a un rôle à jouer déterminant dans la réussite du programme ACT : il est le premier niveau d’orientation professionnelle pour ses collaborateurs."


Des "Espaces développement" animés par des spécialistes de l'orientation seront mis en place pour relayer les actions des managers qui se voient donc proposer 2 jours de formation à leur rôle dans ACT. Les 84 slides sur lesquels reposent une partie de cette formation rappellent le contexte d'ACT, ses modalités et surtout les recettes pour inviter les salariés à s'interroger sur leurs évolutions professionnelles. Il s'agit donc de positiver les messages, "parler de gestion de carrières ou de compétences plutôt que de fluidité…", tout en rappelant les attitudes managériales pour accompagner le changement. Des petites règles pour favoriser le dialogue, l'action ou pour traduire un désaccord sont proposées. Des questions prêtes à l'emploi sont même à l'affiche :

  • "en cas de changement d’organisation, si aucune des solutions proposées par l’entreprise ne te convenait, envisagerais-tu un départ de l’entreprise ?",
  • "si demain ton service se réorganise, que ferais-tu ?".
  • Il est conseillé aux managers de "faire toucher du doigt les éventuels changements de situation, d’organisation, sous forme d’hypothèse."

    La liste des métiers où le groupe à le besoin de renouveler ses compétences (p10) concerne sans surprise les métiers réseaux et informatique (conception & construction de services à valeur ajoutée) mais aussi les métiers des contenus multimédia sans oublier tout le commercial. Le support et l'assistance technique aux utilisateurs, l'administratif, la maintenance (intervention réseaux, intervention client), les services ressources humaines, les services communication et les secrétariats vont encore devoir réduire les effectifs.

    Pour les salariés qui se trouvent sur des secteurs qui devront réduire les effectifs, ACT propose donc soit une évolution interne pour passer sur des secteurs porteurs, un PPA (Projet Personnel Accompagné) qui permet de passer dans une autre entreprise avec la possibilité d'un retour au sein de France Telecom si les choses ne se passent pas bien. Une possibilité de "retour à la maison" qui s'applique tout autant pour l'aide à l'essaimage intégrée dans ACT (1053 créations ou reprises depuis 1998 avec un taux de retour inférieur à 9%). Enfin la 4ème solution consiste à passer dans la fonction publique. Des exemples viennent illustrer tous les cas de mobilité.

Mots-clés : Essaimage, GPEC, Mobilité,

Entreprises : France Télécom Orange,

Partager : Lu 7016 fois
1 commentaire

1 commentaire

30x30_portrait.business.favori_carr__.000

plus de 10 ans

par Laurent Javault

Le concept est intéressant. Reste à le faire vivre, et surtout à ce que les salariés puissent en extirper la subtantifique moëlle pour faire évoluer leur vie professionnelle, nourrir leurs talents, s'en trouver de nouveaux...

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire