Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Formation des salariés des industries électrique et gazière : quelle liberté de choix ?

janv 09 2019

Thème: %1

Ressources

Sources

Les salariés des industries électrique et gazière, comme d'autres, ont  entendu parler de cette loi autoproclamée « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Ils peuvent se demander ce que cette loi, sur la partie formation, va changer pour eux.

Sans entrer dans les détails de cette évolution, le dernier numéro du Mag de l’énergie veut attirer leur attention sur deux évolutions majeures (évolution n’est pas toujours sy­nonyme de progrès) : la monéti­sation et l’« autonomisation » du compte personnel de formation (CPF) d’une part, et la dispari­tion du congé individuel de for­mation (CIF) d’autre part.

Un CPF monétisé ou le marché de la formation au rabais

Sous prétexte que « les euros sont plus concrets et lisibles pour les gens et permettent toutes formes de formation », le CPF est dorénavant alimenté en euros et plus en heures.

Qui mieux que les salariés peu­t dorénavant « choisir et payer eux-mêmes », via une application spécifique ?

Ce n’est pas l’autonomie qui pose souci mais la déréglementation de l’activité des organismes de formation, dont le chiffre d’af­faire annuel actuel de 14 mil­liards d’euros devrait croître via la mise en place de forma­tions légales, séduisantes, mais inaptes à délivrer un socle réel de compétences.

Fin du CIF et de l’UNAGECIF

Autre évolution, sans doute la plus regrettable de cette loi : la disparition du CIF à compter du 31 décembre 2018, « rem­placé » par un ersatz, le CPF dit de transition professionnelle.

Le CIF, c’était certainement le plus grand espoir d’évolution ou de reconversion profession­nelle : jusqu’à présent géré par l’UNAGECIF (*), il offrait la possibi­lité d’accéder à des formations longue durée et éminemment certifiantes (obtention de di­plômes reconnus par l’État et valorisants sur le marché du travail).

Autre avantage du CIF : il ne nécessitait pas l’accord de l’employeur, même lorsque la formation se déroulait sur le temps de travail.

Le nouveau dispositif est dorénavant sou­mis audit accord et les moyens dévolus aux salariés requérants se retrouvent dilués au sein d’une organisation interprofes­sionnelle régionale. Moins, de fonds, moins de possibilités...

(*) L'UNAGECIF est l'association gestionnaire des congés individuels de formation du personnel des industries électrique et gazière, de la SNCF et de la RATP.

Mots-clés : CIF, CPF,

Entreprises : IEG,

Partager : Lu 787 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

Amiante: Le Tripode de Nantes ...un dossier récurrent

le 24 janv., 2019 par Françoise Gauchet`

30x30_P1020092
30x30_D.DELPOUY.000

Se former et travailler avec un handicap

le 23 janv., 2019 par Michel Debonnaire`

30x30_fnath_logo

Se former et travailler avec un handicap

le 23 janv., 2019 par Michel Debonnaire`

30x30_fnath_logo

Retraites: quelle est la température?

le 23 janv., 2019 par Jean Meyronneinc`

30x30_Meyronneinc
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours