Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Droit de réponse de la DRH du Groupe Socotec à notre Décryptage du 20 novembre 2018

déc 03 2018

Thème: %1

La DRH du groupe Socotec fait valoir son droit de réponse après la publication de notre Décryptage du 20 novembre 2018 : « À sortir au plus tôt » : le fichier très personnalisé des salariés que Socotec veut dégager. Cet article dont l'accès était initialement réservé aux abonnés se trouve décliné en accès libre à partir de ce jour pour permettre aux lecteurs d'appréhender le cadre global.

« Le groupe SOCOTEC, N°1 du contrôle construction en France, est spécialisé dans la prévention des risques. Il est leader dans son domaine d'intervention en matière de Testing, Inspection, Certification (TIC). Il emploie en France 4 700 salariés répartis dans plusieurs filiales et plus de 450 agences sur toute la France.

Le groupe SOCOTEC a entrepris depuis deux ans un plan de transformation visant à lui permettre d'affronter les défis de demain et en particulier, les mutations technologiques qui entrainent une modification importante de ses métiers.

La DRH du groupe SOCOTEC accompagne cette transformation à travers la mise en place de formations, afin de permettre l'adaptation et l'évolution de ses salariés les plus exposés à ces mutations, et en l'occurrence, les assistantes pour lesquelles un plan de valorisation de leurs métiers a été mis en oeuvre ainsi qu'un plan de départ volontaire autonome (sans aucun licenciement), assorti de mesures d'accompagnement.

La DRH du groupe SOCOTEC accompagne également cette transformation par une prise en compte au plus près des situations individuelles tant au regard des compétences professionnelles que du suivi de la santé physique et mentale de ses salariés.

À cet effet, et à l'instar de l'ensemble des entreprises de taille significative, la DRH du groupe SOCOTEC pilote cet accompagnement à travers des fichiers de gestion du personnel établis en lien avec les responsables hiérarchiques.

Contrairement aux quelques extraits cités, sortis de leur contexte, et détournés de leur sens originel, le fichier en cause ne comporte que des informations pertinentes, factuelles, objectives et non excessives, nécessaires à sa finalité.

S'il est fait état d'une situation de dépression / de maladie, c'est pour permettre sa prise en compte dans l'évolution éventuelle des fonctions du poste / de l'environnement de travail...

S'il est fait état de situation d'alcoolémie sur le lieu de travail, c'est que cela traduit un manquement au règlement intérieur et des risques de mise en jeu de la responsabilité de l'entreprise.

S'il est fait état d'objectifs non atteints c'est que cela peut traduire une insuffisance professionnelle qui doit être analysée plus spécifiquement par la hiérarchie.

S'il est fait état de mésentente entre salariés ou de problèmes comportementaux, c'est pour permettre à SOCOTEC, au titre de ses obligations d'employeur, de prévenir notamment des situations de harcèlement moral.

C'est donc à juste titre que l'inspection du travail n'a pas réagi concernant l'existence du fichier en cause. La DRH du groupe SOCOTEC a bien eu l'occasion d'échanger avec elle sur ce sujet.

Conformément à ses obligations auprès de la CNIL, les documents mis en cause n'étaient destinés qu'à un périmètre très restreint de responsables des ressources humaines. L'atteinte à la protection des données personnelles des salariés de SOCOTEC résulte non pas de l'existence du fichier à usage de la DRH groupe, mais de son détournement et de sa publicité réalisés par la CGT et relayés par l'article incriminé.

Le groupe SOCOTEC conteste fermement les intentions qui lui sont prêtées aux termes de l'analyse dévoyée des documents visés.

Le groupe SOCOTEC est en train de réaliser sa transformation et son adaptation afin de poursuivre son développement tant au niveau national qu'à l'internationale. Loin de l'image renvoyée par l'article publié, le groupe SOCOTEC, résolument tourné vers l'avenir offre de nombreuses opportunités de postes ouverts tant à la mobilité interne qu'à des recrutements externes sur les métiers de demain.

Le groupe SOCOTEC poursuit son développement à un rythme soutenu et crée cette année près de 150 nouveaux emplois sur le territoire français.

Nous croyons fermement en notre croissance et en nos salariés ainsi que dans notre capacité collective à conserver sur notre marché notre position de leader en tant que tiers de confiance garant de l'intégrité des actifs et de la sécurité des personnes.»

Mots-clés : Droit de réponse,

Entreprises : Socotec,

Partager : Lu 1120 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire