Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Harmoniser les budgets ASC par le haut : préalable à la négociation du CSE chez Ariane Group

nov 07 2018

Thème: %1

Chez Ariane Group, co-entreprise de 7 100 salariés créée en juillet 2016 entre Airbus et Safran, les budgets ASC vont du simple au double (de 2,4 à 5,2 % de la masse salariale). Ainsi, sur le site des Mureaux (78), l’enveloppe représente 5 % de la masse salariale alors que le site de 2 300 salariés emploie 80 % de cadres. À l’inverse, sur le site de Saint-Médard (33), la dotation est de 2,5 % pour les 700 salariés qui ne comptent que 30 % de cadres. À l’approche de la négociation du CSE, la CFE-CGC pose l’harmonisation par le haut de cette enveloppe comme préalable.

« Nous sommes le premier syndicat de la société ; nous représentons donc l’ensemble des salariés. Il n’est pas acceptable que certains soient assimilés à des « sous salariés ». La négociation du CSE est l’occasion qu’il ne faut pas laisser passer », explique Philippe Géry, délégué syndical central CFE-CGC, qui considère que 10 % des salariés seraient concernés par un alignement par le haut.

Au total, la moyenne des enveloppes ASC est de 4,8 % de la masse salariale, soit 19,2 millions d’euros. Un alignement à 5 % coûterait environ 800 000 € à la direction.

Source >
CFE-CGC Air France

Morceau choisi de la veille hebdomadaire du BipBipInfos n° 197 [22 octobre 2018].

Mots-clés : ASC, CSE, Harmonisation,

Entreprises : Ariane Group,

Partager : Lu 1147 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire