Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


L’AFPA entre dans une (nouvelle) phase de hautes turbulences

oct 30 2018

Thème: %1

Qui va redresser l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) ? Pour la CFDT, l’association vit actuellement sa période la plus critique depuis sa création. L’AFPA a déjà changé de statut en 2017 pour devenir un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) mais l’absence de projet d’envergure la plonge, selon la CFDT, dans un mode de crise permanente. Présenté en CCE le 18 octobre, le plan de réduction des effectifs a jeté un grand froid avec la fermeture envisagée de 38 sites et la suppression de 1 541 emplois et malgré la création de 603 postes.

Un document de 1 400 pages a été remis aux élus pour détailler ce PSE. La tension était à son comble depuis que la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a affirmé fin septembre que l’effort de réduction des effectifs de l’AFPA allait concerner seulement 550 ETP en 2019. En réaction, FO a rappelé qu’une partie du personnel de l’association se trouvant à temps partiel, près de 1 500, voire 2 000 salariés de l’AFPA sont potentiellement concernés par ce plan.

Cette inquiétude se nourrit d’un silence de la part de la directrice générale qui n’a toujours pas détaillé quels centres et quelles régions seront concernés, ni si le siège est également susceptible d’être touché par le plan. La CGT explique qu’un président de Conseil régional, par ailleurs administrateur de l’AFPA, a déjà publiquement annoncé les fermetures des centres de sa région, avant même que l’ensemble des administrateurs de l’association n’en soit informé.
Sources>
FO, CGT et CFDT AFPA

Morceau choisi de la veille hebdomadaire du BipBipInfos n° 197 [22 octobre 2018].

Entreprises : Afpa,

Partager : Lu 2703 fois
1 commentaire

1 commentaire

30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef

22 jours

Appel à la mobilisation le 7 novembre

par Jacky Lesueur

Le mercredi 7 novembre à 12h00 la Section Fédérale Nationale Force Ouvrière de la Formation Professionnelle des Adultes appelle à un rassemblement devant la tour Cityscope à Montreuil. Ce rassemblement, auquel la Confédération Force Ouvrière apporte tout son soutien et auquel elle sera présente, est la date retenue par la direction de l’AFPA pour la mise en œuvre par la « réunion 1 » d’information / consultation du plan de licenciements présenté le 17 octobre dernier. Derrière le massacre simultané de 1 541 postes équivalent temps plein, de 454 postes « modifiés » et de la fermeture de 38 centres annoncés à la perspective 2020, la direction se retranche derrière la possibilité de 600 départs en retraite et la création hypothétique de 603 postes créés en CDI dans le cadre de ce nouveau « projet ». Si la direction estime ce plan ambitieux et crédible faute d’alternative, le syndicat s’oppose à toute suppression de poste et à toute fermeture de centre et en appelle à l’État afin qu’il prenne les responsabilités qui sont les siennes pour que l’AFPA retrouve toutes ses capacités à former les demandeurs d’emplois, les salariés en reconversion pour leur intégration pérenne dans l’emploi.

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire