Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Accueil des nouveaux arrivants et tournées seniors : le double jeu de la Poste

sept 18 2018

Thème: %1

Ressources

Sources

Ce qui devrait être systématiquement fait pour réduire la pénibilité des seniors et permettre une véritable intégration des nouveaux salariés souffre d’une application à géométrie variable selon les établissements.

Nous n'acceptons pas :

  • une propension de certains directeurs à déclarer des tournées déjà existantes en tournées seniors ou en tournées d'école. Identiques aux autres à tous points de vue, elles sont pourtant retirées de la vente des quartiers ;
  • le choix délibéré de certains directeurs de n’aménager une tournée qu’à condition que le médecin du travail la préconise. Pourtant, c’est justement pour éviter le passage devant la médecine du travail que les tournées seniors doivent être adaptées en amont des problèmes, pas quand il est trop tard.


Résultat : il faut souvent changer de tournée pour obtenir une tournée senior. Notre organisation syndicale rappelle que tout le personnel est concerné (CDI, CDD et intérims) ainsi que tous les agents de retour après une longue absence (supérieure à troismois) et ceux qui changent de métier.

Nous revendiquons pour les seniors :

  • le droit pour les agents qui peuvent bénéficier d’une tournée senior de rester sur leur tournée ;
  • pour les nouveaux arrivants, la remise commentée du contrat de travail, les horaires de travail, le régime de travail etc. ;
  • un accueil sécurité complet ;
  • une séance d’accompagnement permettant la prise en main de son matériel professionnel. Cette séquence de travail doit être réalisée par un binôme « encadrant/préventeur » et doit occuper une demi-journée au minimum ;
  • trois à cinq jours de doublure ;
  • une affectation préférentielle de ces agents sur des tournées réservées (tournées école), à défaut sur 5 tournées différentes au maximum et pendant six mois au minimum.
Nous revendiquons pour toutes :
  • une limite du nombre de tournées spécifiques par établissement ;
  • et des normes et cadences adaptées à ces tournées spécifiques.

Pour nous, le double déni qu’oppose la Poste à la pénibilité liée à l’âge et à la nécessité de dignement accueillir les nouveaux entrants constitue une inquiétude très sérieuse.

Après avoir bataillé pour l’octroi des jours de pénibilité liés à certaines fonctions, notre fédération ne cesse de revendiquer une réelle prise de conscience de la branche des services courrier/colis sur les normes et cadences des tournées « seniors » ou tournées « école ».

 

Mots-clés : Pénibilité,

Entreprises : La Poste,

Partager : Lu 1596 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire