Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Collectivités territoriales : 5 jours d’absence de plus pour raisons de santé par agent entre 2005 et 2015

juin 22 2018

Thème: %1

Dans la dernière édition de son bulletin d’information statistique (BIS), la Direction générale des collectivités territoriales (DGCL) a publié les résultats de son enquête biannuelle sur la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique territoriale, basée sur les bilans sociaux de l’année 2015 et que les collectivités locales présentent au moins tous les deux ans à leur comité directeur.

Les absences pour raisons de santé sont en hausse tendancielle

Une forte augmentation des absences des agents pour raisons de santé entre 2005 et 2015 est constatée, notamment au sein des grandes collectivités et chez les fonctionnaires.
En 2015, les absences pour raisons de santé représentent en moyenne 24,2 jours par agent. Les absences pour maladie ordinaire sont les plus nombreuses (13,4 jours par agent, soit 55 % des jours d’absence en 2015), suivies par la longue maladie (31 %), les accidents du travail (10 %) et les maladies professionnelles (4 %). Entre 2005 et 2015, le nombre de journées d’absence pour raisons de santé a augmenté de près de 5 jours par agent.

  • L'étude souligne que cette augmentation est en grande partie due aux absences pour maladie ordinaire, qui sont passées de 10,8 jours par agent en 2005 à 13,4 jours par agent en 2015. Dans une moindre mesure, le nombre de jours d’absence pour longue maladie a également augmenté, de 6,4 en 2005 à 7,4 en 2015.
L’année 2013 marque une rupture dans l’accroissement du nombre de journées d’absence pour maladie ordinaire : il y a une stabilité de ce nombre entre 2011 et 2013. Cette stabilité  est à mettre en parallèle de l’introduction du jour de carence entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2014, précise l'étude.

L'introduction du jour de carence semble donc avoir freiné la croissance des absences pour maladie ordinaire mais ce résultat doit être interprété avec précaution. Ainsi, une étude de l’INSEE sur l'effet du jour de carence dans la fonction publique d’État indique, d'une part, que les absences courtes ont été moins nombreuses mais que les absences longues ont augmenté et, d'autre part, que des comportements d’évitement ont pu apparaître pour les absences courtes : « pour éviter une retenue de salaire due au jour de carence, les agents peuvent préférer substituer un autre type d'absence (jour de RTT, jour de congé annuel...) à un arrête maladie ».

  • Plus de jours liés aux accidents du travail pour les hommes, plus de maladie ordinaire et longue maladie pour les femmes.
  • Des accidents du travail surtout dans les filières incendie-secours et police.

Des inaptitudes en hausse

En 2015, il y a eu 4 830 décisions d’inaptitude définitive concernant des fonctionnaires, soit 17 % de plus qu’en 2013. La filière technique représente à elle seule 63 % de ces décisions. 

Détail de l'enquête DGCL.

Mots-clés : Absentéisme, Inaptitude,

Partager : Lu 1619 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire