Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Fusillé pour l'exemple : retour sur le licenciement pour insuffisance professionnelle d'un candidat aux élections professionnelles

janv 16 2019

Thèmes: Emplois & compétences, Dialogue social

Je souhaite partager les circonstances ayant conduit à mon licenciement que je qualifie d'emblématique et de révélateur de la situation chez NXP à Caen. Mon but est de prévenir les salariés de l'existence de certains pièges, d'évoquer certaines pratiques de directions peu scrupuleuses et finalement de lutter pour retrouver un vrai rapport de force dans l'entreprise, ceci afin de limiter la souffrance au travail, ce qui n'est pas incompatible avec la création de profit, bien au contraire...
 
J'ai brutalement été licencié le 2 septembre 2016 après vingt ans de bons et loyaux services au sein de la multinationale NXP, pour « insuffisance professionnelle », avec interdiction de remettre les pieds dans l'entreprise durant mon préavis pendant lequel se déroulaient les élections syndicales auxquelles je me portais candidat

Il a été question d'accident du travail, de licenciement illicite dans le cas d'une « candidature imminente » à des elections professionnelles, d'annulation des élections, de faiblesses dans le vote électronique pour des élections professionnelles, d'usage de la messagerie professionelle, d'inspection du travail, d'assistante sociale, de discrimination et de harcèlement, de syndicalistes louches et d'autres courageux, de trahisons et de manipulations, de conflits d'intérêts, du monde de la métallurgie chez les syndicats de salariés et d'employeurs (UIMM), de notation forcée autrement appelée « forced ranking », de fusion-acquisition (la plus importante dans l'histoire des semi-conducteurs se joue maintenant), de GPEC basé sur du « volontariat forcé », de procès prudhommal en référé et au fond, de rencontre avec la presse et avec des élus de la République, de la face cachée des RH pour faire un clin d'œil à l'ex-DRH Didier Bille qui a fait parler de lui et qui a consacré un chapitre à mon licenciement, intitulé « Fusillé pour l'exemple » dans son livre DRH, la machine à broyer.
 
Didier Bille a accepté de rédiger un témoignage car il a eu connaissance des vraies raisons de mon licenciement.
 
« La notation need improvement de M. Mevel résultait de ses engagements syndicaux ».

  • Extrait de son témoignage ici.
L'audience devant le Conseil de Prud'hommes en mai 2019 promet d'être explosive.

Entreprises : NXP,

Partager : Lu 3791 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire