Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Grève des bibliothèques dans douze communes de Seine-et-Marne

avr 04 2018

Thèmes: Emplois & compétences, Dialogue social

Ressources

Sources

« Pour la première fois, pendant les vacances de février, des médiathèques ont fermé, faute de personnel, comme ça a été le cas à la médiathèque Aimé Césaire de Roissy-en-Brie ». Tel est le cri d’alarme lancé par Manolis Picault, secrétaire général de la CGT de Paris-Vallée de la Marne, une agglomération regroupant douze communes de Seine-et Marne (Brou-sur-Chantereine, Croissy-Beaubourg, Pontault-Combault, Champs-sur-Marne, Émerainville, Roissy-en-Brie, Chelles, Lognes, Torcy, Courtry, Noisiel et Vaires-sur-Marne). Encore un territoire que nos célèbres touristes Érik Orsenna et Noël Corbin ne sont pas allés visiter.

De fait, la situation est tellement catastrophique dans les quatorze médiathèques de la région que le personnel a décidé de se mettre en grève pour plusieurs semaines à l’appel de la CGT et de la CFDT. Commencé mi-mars, ce mouvement doit en effet courir jusqu’au 14 avril pour des bibliothécaires qui dénoncent « le problème des sous-effectifs qui dure depuis le début de l’année 2017 » et les empêche de mener à bien leurs missions. Une histoire hélas bien connue des observateurs de la lecture publique (sauf peut être par quelques académiciens en goguette).

Chose rare, le sous-effectif est confirmé par les élus eux-mêmes puisque Paul Miguel, président socialiste de l’agglomération, confirme au quotidien Le Parisien « qu’au 1er janvier 2018, sur un effectif de 112 agents travaillant dans le secteur des médiathèques, cinq postes permanents n’ont pas fait l’objet, à ce jour, d’un remplacement ». Il explique que « ces non-remplacements contribuent à l’optimisation de la masse salariale que nous sommes contraints de réaliser », citant ainsi la baisse des recettes et « un pacte financier signé avec l’État qui limite drastiquement nos dépenses de fonctionnement ». Comme dirait l’autre, « bienvenue au pays des bibliothèques »…

On doute néanmoins que la réponse de l’édile soit de nature à apaiser la colère des bibliothécaires de Seine-et-Marne. Ces derniers continuent donc leur mouvement de grève. Les établissements ont déjà dû fermer deux fois au mois de mars et, pour avril, de nouvelles perturbations sont à prévoir selon la presse locale qui annonce des fermetures partielles sur des demi-journées qui seraient appliquées le mercredi et le samedi dans la plupart des cas, « afin de ne pas pénaliser les scolaires », précisent les bibliothécaires. Du côté de l'agglomération, on a déjà pris les devants en annonçant que « le public ne devra pas se fier aux horaires d’ouverture habituels ».

Mots-clés : Grève,

Partager : Lu 2302 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30_nouveau_logo

Assurance chômage: soyons clairs !

le 19 févr., 2019 par Michel Beaugas`

30x30_Photo_Beaugas_FO

La mort annoncée du secteur public local et hospitalier !

le 19 févr., 2019 par Jean Paul Philidet`

30x30_miroir_social
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef

A380: la fin d'un succès technologique...

le 18 févr., 2019 par Frédéric Homez`

30x30_pho_fh___dito
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours