Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Compétences durables et alimentation, en route vers la transition

mars 27 2018

Thèmes: Vie économique, Emplois & compétences, RSE

Ressources

Sources

Le système économique traditionnel fait aujourd’hui face à toute une série de transitions auxquelles il doit s’adapter. Transitions sociale, économique, écologique, alimentaire et culturelle, toutes répondent à une défaillance sociale du système capitaliste. Si les décideurs européens s’intéressent de plus en plus aux problématiques environnementales et à l’économie sociale et circulaire (comme en témoigne la récente adoption de la première stratégie européenne sur le plastique) ce sont la société civile, le monde associatif et les entreprises sociales qui ont toujours été à l’avant-garde de cette dynamique nouvelle : coopératives, circuits courts et secteur non-marchand sont de plus en plus souvent évoqués comme étant les moteurs de ces transitions multiples.

Une alimentation durable et inclusive

Convaincus que le changement que l’Union européenne tarde à amorcer concrètement peut venir de ses citoyens, Pour La Solidarité et les partenaires du projet européen Erasmus+ Training for Sustainable Food System Development – T4F s’investissent tous, aux niveaux national et européen, pour mener le monde vers une société plus durable et inclusive. Ce projet tend à développer un programme d’apprentissage pour sensibiliser aux compétences durables dans le secteur de l’alimentation : des travailleurs mieux formés, la promotion et l’utilisation de produits durables pour lutter contre le gaspillage alimentaire et accompagner les transitions multiformes vers la société de demain.

La réduction du gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire (aux conséquences écologiques et économiques inquiétantes) est dû d’une part au fait que jeter est parfois plus facile que donner et/ou recycler et d’autre part à la surproduction. Un rapport européen met en évidence qu’environ 88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées dans l’Union européenne chaque année. Ce chiffre alarmant correspond à environ 20 % de la production totale de l’UE et à 173kg de nourriture gaspillée par Européen (en Belgique, on est à 345 kilos de nourriture gaspillée par an et par personne).

Travailler à la réduction du gaspillage alimentaire par la promotion de compétences durables dans le secteur de l’alimentation (aussi large soit-il, du commis de cuisine au gestionnaire de coopérative) est l’un des objectifs principaux du projet T4F. La lutte contre le gaspillage alimentaire est par ailleurs intimement liée à la promotion de la sécurité alimentaire pour tous, une problématique au cœur des débats européens depuis de nombreuses années.

La promotion de la sécurité alimentaire

Pour La Solidarité et ses partenaires lancent donc un appel à la solidarité entre citoyens européens et au-delà : une alimentation saine et suffisante est une clef de survie à laquelle tous les humains n’ont toujours pas accès en 2018. Les ressources de la Terre tendent à l’épuisement si chacun consomme autant qu’un Européen : le changement doit d’abord se faire dans nos sociétés où le consumérisme est loi. Consommer moins, consommer mieux : Pour La Solidarité s’y engage. Et vous ?

Entreprises : PLS,

Partager : Lu 1137 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire