Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Les groupes Aesio et Macif s'engagent dans un processus de « co-construction d’un nouveau groupe mutualiste multi-métiers »

déc 29 2017

Thèmes: Vie économique, Protection sociale

Les conseils d’administration du groupe Macif et des mutuelles du groupe Aesio ont entériné la semaine dernière les principes fondateurs des travaux relatifs à la création d’un groupe mutualiste de référence et fédérateur en assurances de biens et de personnes à horizon 2020 qui se déroulerait en trois temps :
  • création en 2018 d’une union de groupe mutualiste (UGM), lieu d’élaboration et de réalisation des travaux d’instruction relatifs à la co-construction du futur ensemble et première représentation institutionnelle commune ;
  • création d’une co-entreprise en prévoyance, opérationnelle début 2019 ;
  • travaux sur la période 2018-2020 en vue de constituer un nouveau groupe prudentiel en 2020, avec l’affiliation à une SGAM faîtière Macif-Aésio d’une UMG commune réunissant en son sein les différentes activités d’assurances dans les champs de la santé et de la prévoyance des groupes Macif et Aesio.
Le communiqué commun du 8 décembre précise que les négociations exclusives menées entre les deux groupes visant à la création d’une structure commune dédiée à la prévoyance collective et individuelle ont fait émerger une compréhension partagée de l’avenir du secteur de l’assurance et que ces  discussions ont permis de poser les bases d’une ambition plus large, stratégique et structurante pour les deux groupes : la co-construction d’un nouveau groupe mutualiste multi-métiers.

Les groupes Aesio et Macif partagent la même vision des enjeux stratégiques touchant l’évolution de leurs métiers, de leur environnement et de la société :
  • un enjeu de développement en investissant le secteur des assurances collectives, marché en cours de reconfiguration ;
  • un enjeu de diversification et de complétude assurantielle pour apporter des réponses globales et servir nos assurés sur une gamme de protection complète, tout au long de leur vie ;
  • un enjeu d’innovation avec une capacité accrue de mutualisation des investissements notamment dans le numérique et les nouveaux services ;
  • un enjeu de représentation politique et institutionnelle pour mieux défendre un modèle mutualiste unifié au-delà des frontières entre les familles mutualistes et respectueux des identités de toutes ses composantes.
Ce projet permettrait au groupe qui serait constitué de conjuguer les forces économiques, financières et humaines de deux acteurs majeurs de l’assurance pour répondre à ces enjeux. À l’heure où les consolidations s’accélèrent dans le domaine de la protection sociale, ce futur ensemble mutualiste occuperait une position de premier plan sur les marchés de l’assurance.

Il offrirait ainsi aux sociétaires et adhérents un accompagnement complet tout au long de leur vie grâce à une palette complète d’offres et de services (assurances de biens, épargne, assurances santé et prévoyance, banque, services…).

Le processus de rapprochement se ferait progressivement, en préservant les identités et spécificités de chaque entité et sous réserve des agréments requis. Les conseils d’administration ont ainsi validé le protocole d’accord préliminaire qui prévoit les différentes étapes du projet de rapprochement.

Ce projet étant de nature à accélérer les convergences entre les membres du groupe Aesio, les instances d’Adréa mutuelle, d’Apréva mutuelle et d’Eovi Mcd mutuelle ont donné le 7 décembre à leurs président et directeur général respectifs le mandat de mener à bien des réflexions dans la perspective d’une fusion des 3 mutuelles à l’horizon 2020 et d’en définir les modalités et la méthode associée.

Ce projet de rapprochement des groupes Aesio et Macif est une opportunité unique pour faire émerger un modèle de groupe d’assurance mutualiste qui, sur le marché :
  • servirait près de 8 millions de sociétaires, adhérents et clients particuliers comme entreprises sur l’ensemble des domaines de la santé, de la prévoyance, de l’assurance dommages, de l’épargne et de la banque ;
  • occuperait des positions de leader sur plusieurs marchés : première marque d’assurance automobile (en nombre de contrats) *, premier assureur en prévoyance accident, deuxième groupe en santé individuelle et collective et cinquième assureur d'habitations ;
  • présenterait un chiffre d’affaires de plus de 8 milliards d’euros et plus de 5,8 milliards d’euros de fonds propres ** ;
  • emploierait près de 14.000 salariés.
« Le projet de création de ce nouveau groupe est une opportunité majeure pour nos deux entreprises. Ce modèle constitue une alternative basée sur une approche fédératrice et non intégratrice. Il ambitionne d’améliorer l’accès pour le plus grand nombre à une protection et un service de qualité », déclare Alain Montarant, président du groupe Macif.

« Nous partageons avec le groupe Macif la vision selon laquelle ce rapprochement multi-métiers est l’avenir du modèle mutualiste », estime Maurice Ronat, président du groupe Aesio.

Ce projet sera soumis à l’approbation des instances respectives des entités concernées au cours de l’année 2018 ainsi qu’à l’approbation préalable de l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution et de l’autorité de la concurrence.

* Source Argus de l’assurance 2016.
** Inclut une partie de dette subordonnée.

Mots-clés : Regroupement,

Entreprises : Aesio, Macif,

Partager : Lu 5817 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire