Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


QVT : les relations interpersonnelles supplantent les approches collectives formalisées

oct 10 2017

Thème: %1

L'étude annuelle sur la qualité de vie au travail menée par Malakoff Médéric auprès de 3 500 salariés et 500 dirigeants illustre le peu d’attente qu’ont les salariés à l’égard des processus RH collectifs censés garantir l’équité des traitements ou faciliter les parcours professionnel et le développement des compétences. Ce sont les déterminants de la qualité de vie au travail les moins bien classés pour les salariés, comme pour les dirigeants. Cela quelle que soit la taille de l’entreprise. Les répondants des entreprises de plus de 1 000 salariés ne croient en effet pas plus à ces processus RH qu'à ceux des PME où ils n’existent d'ailleurs souvent pas.

Quels que soient les répondants, le déterminant privilégié est « l’ambiance, les relations entre les collègues ». Un moyen d'accéder aux informations professionnelles utiles bien plus efficace pour que le strict déterminant « information partagée au sein de l’entreprise » qui se classe en dernière position...

L'ambiance au travail apparaît comme le préalable à toute autre forme de reconnaissance du travail, notamment salariale.

Mots-clés : QVT,

Entreprises : Malakoff Medéric,

Partager : Lu 1338 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30__DSF2956_Grasset
30x30_PLS.Logo.positif.140901
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_Photo_Beaugas_FO

Fonction publique : le jour de carence dangereux pour la santé ?

le 21 nov., 2017 par Marie-Josée Defrance`

30x30_Copie_de_Copie_de_P1010014
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »