Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Télétravail à la SNCF : que recouvre la « doctrine obscurantiste » de la CGT, selon la CFDT ?

août 02 2017

Thème: %1

L’accord sur le télétravail de la SNCF a été signé par la CFDT et l’UNSA. La notion de « poste totalement éligible ou non » est supprimée, souligne la CFDT, précisant qu'un poste peut comporter des activités éligibles au télétravail et d’autres non.

La CGT a fait valoir son droit d’opposition mais encore faut-il que SUD-Rail suive.

Pas gagné, selon la CFDT qui parle de la « doctrine obscurantiste, irresponsable et non-respectueuse de la volonté des cheminots » de la CGT.

Le syndicat majoritaire considère que l'accord est moins favorable que l’ANI de 2005, notamment sur la réversibilité avec des managers qui peuvent résilier l'avenant à tout moment, sous réserve d’en motiver la décision. Le forfait (qui prévoit 100 euros pour l’achat d'un bureau et d’un fauteuil) est par ailleurs jugé comme insuffisant. Les modalités du contrôle du temps de travail posent aussi un problème. « Le cadrage de la charge de travail, sans décompte des heures de travail, nous ramène à la même problématique autour du forfait jours », souligne la CGT.

Sources > CFDT et CGT

Cette information est un morceau choisi de la veille hebdomadaire du BipBipInfos n° 137.

Entreprises : SNCF,

Partager : Lu 3223 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30_IMG_3327_1_
30x30_P1020092
30x30_Ok1

Début de régulation dans le secteur des VTC ?

le 13 déc., 2017 par Jacky Lesueur`

30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_eric
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »