Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


La capacité à formaliser des élus : une clef du rapport de force avec l'employeur

avr 20 2017

Thème: %1

L’ordre du jour doit désormais être adressé 8 jours avant la réunion du CE, contre 15 jours auparavant. Or, ce délai est très rarement respecté. « Formaliser, c’est optimiser le temps dont on dispose. Sur un ordre du jour, il faut faire des choix, hiérarchiser en fonction des enjeux et des objectifs que l’on se donne. Cela sous-entend que les élus définissent une stratégie commune qui dépasse les stratégies syndicales. Quand il est bien fait, ce travail en amont contraint l’employeur à se montrer plus enclin à répondre comme il se doit », explique
Stéphane Roose, responsable d’Impact Études, un cabinet expert CHSCT (groupe JLO) qui plaide pour davantage de formalisation du côté des élus pour ne pas dégrader le rapport de force en privant les débats d’une analyse préalable suffisante des sujets traités.

Retrouvez son interview sur les indicateurs d’efficacité des instance (abonnez-vous) qui ne peuvent se borner à une approche arithmétique des moyens.

Mots-clés : CE, CHSCT, DUP,

Entreprises : Impact Etudes,

Partager : Lu 926 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire