Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Beaubourg : après une première victoire, la grève est suspendue

avr 11 2017

Thème: %1

Ressources

Sources

Au terme de 12 jours de grève à l’appel du syndicat FO (majoritaire) et de l’UNSA, le personnel du Centre Pompidou (Beaubourg) à Paris a obtenu des avancées conséquentes et a donc voté la suspension du mouvement vendredi 7 avril. Il n’en continue pas moins de revendiquer des garanties quant au déroulement de carrière, n’écartant pas, si nécessaire, une reprise de la grève.

Il aura fallu douze jours de grève de toutes les catégories du personnel du Centre Beaubourg, entraînant la fermeture du site, plusieurs rendez-vous au ministère de la Culture et, après intervention du secrétaire général de la confédération FO, Jean-Claude Mailly, une rencontre à Matignon, avec un rassemblement des grévistes aux abords des bureaux du Premier Ministre, pour que les choses se débloquent et que les revendications commencent à être entendues.

Les agents (contractuels de droit public) du Centre Pompidou refusaient d’être titularisés fonctionnaires, en application d’un décret paru le 7 avril, sans maintien des salaires et des acquis.

Ils revendiquaient aussi des garanties pour l’emploi de ceux d’entre eux qui choisiraient de rester agents contractuels.

Pas de perte de salaire, pas de licenciements mais des avancements encore bloqués

Vendredi 7 avril, le personnel a obtenu la garantie écrite qu’aucun des agents qui resteront contractuels ne sera licencié.

Le ministère et la direction ont également garanti que la titularisation n’entraînera aucune baisse de rémunération, quelle que soit la catégorie (C, B, et A) dans laquelle se feront les reclassements des qualifications actuelles. Sans cette garantie, le passage sur la grille de la fonction publique aurait entraîné des pertes de salaire pouvant aller jusqu’à 20 %, voire 30%.

Un problème reste à ce jour non résolu : la remise en cause, du fait du passage sous le statut de la fonction publique, des règles d’avancement actuellement en vigueur. Le ministère et la direction se sont toutefois engagés à ce qu’une instance de négociation avec les organisations syndicales spécifiquement consacrée à cette question soit mise en place au niveau de l’établissement, en lien avec le ministère.

C’est sur ce dernier point que le personnel, réuni en assemblée générale, se réserve la possibilité de reprendre la grève.

Entreprises : FO, Mairie de Paris,

Partager : Lu 898 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30__DSF2956_Grasset
30x30_PLS.Logo.positif.140901
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_Photo_Beaugas_FO

Fonction publique : le jour de carence dangereux pour la santé ?

le 21 nov., 2017 par Marie-Josée Defrance`

30x30_Copie_de_Copie_de_P1010014
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »