Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Résultats du Prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail

Ressources

Sources

Jean Auroux, ancien ministre du Travail et Président des 2 Jurys a remis le 7ème Prix du Meilleur Ouvrage sur le Monde du Travail à Margaux Gilquin et Olivier Favereau le 23 mars, à l’occasion de SalonsCE Paris, le Salon National des élus de CE et des représentants du personnel (Parc des Expos, du 21 au 23 mars 2017). L’évènement est parrainé par le Groupe Alpha et son Président Pierre Ferracci, et soutenu par Le Toit Citoyen, Le Club des CE Citoyens, SalonsCE et le magazine Social CE.

  • Meilleur ouvrage écrit par un salarié : Le dernier salaire, le cri de colère d’une femme confrontée au chômage et à la précarité, Margaux Gilquin, XO Editions

Margaux a 48 ans lorsqu’elle perd son emploi. Elle a pourtant tout fait, dans sa vie, pour obtenir une belle situation, passant son bac à plus de trente ans. Tout le monde lui dit qu’elle n’aura aucun mal à retrouver un contrat à durée indéterminée. Mais c’est un voyage éprouvant qui commence... Elle affronte l’arrogance de jeunes DRH, se perd dans les rendez-vous de Pôle emploi, accepte tout ce qui se présente, tracte son CV dans les aéroports, joue les démonstratrices dans des supermarchés, se démenant pour garder la tête haute et l’estime d’elle-même.

Alternant humour corrosif, tristesse et colère, Margaux se bat pour ne pas recevoir un jour son « dernier salaire », terme élégant par lequel elle désigne ses dernières allocations chômage. Et puis, un matin...

En France, les femmes de plus de50 ans subissent de plein fouet la crise de l’emploi. Sans travail, sans reconnaissance, avec moins de 500 euros par mois, elles vivent avec la peur permanente de terminer leur existence dans la rue.

Jury d’élus du Toit Citoyen : Vincent Audigier, CE Google ; Anne-Marie Basque, CE Monier ; Philippe Besson, Sodexo ; Violaine Touet, CE IB Cegos ; Charles Gouillard, EDF SA Direction des Services Partagés, Patrick Guilbault, Sodexo Pass France, Jean Michel Socrier, Aster.
 

  • Meilleur ouvrage écrit par un expert : Penser le travail pour penser l’entreprise, écrit sous la direction d’Olivier Favereau, Avec les contributions de : Alexandra Bidet, Jean-Marc Le Gall, Helena Lopes, Baudoin Roger, Amélie Seignour, Editions des Presses de l’Ecole des Mines.

Après quatre décennies de financiarisation, l’entreprise va mal, humainement et économiquement. Pour la redresser, il faut repartir de ce qui constitue sa source d’énergie vitale : le travail salarié, bridé, méprisé, mais méconnu dans son contenu concret, sa positivité intrinsèque, son potentiel immense et, en définitive, sous-utilisé. Le chômage massif et l’emploi précaire, qui accompagnent la financiarisation comme son ombre, sont le fruit logique d’un type d’entreprise, prompte à discourir sur la valeur-travail, mais ignorante de la vraie valeur du travail...

Cet ouvrage fait converger quatre regards disciplinaires : économique, sociologique, gestionnaire et anthropologique, pour dégager la grammaire commune de l’entreprise du XXIe siècle, celle qui nous fera sortir de la financiarisation. Proposant la première grille de lecture interdisciplinaire du contenu même du travail salarié, dans sa face lumineuse comme dans sa face sombre, les auteurs montrent comment réveiller la capacité de création collective de l’entreprise en (re)donnant du sens au travail salarié...

Après un doctorat, une agrégation d’économie et Sciences Po, Olivier Favreau a été administrateur à la Commission des affaires sociales du Sénat en 1971. De 1972 à 1983, il est enseignant-chercheur. A partir de 2005, il dirige le centre de recherche Fondement des organisations et des régulations de l’univers marchand (Forum) de l’université Paris X-Nanterre, associé au CNRS. Il est aujourd’hui co-directeur du département Economique, Homme, Société au Collège des Bernardins.

Le Jury : Antoine Bevort, sociologue du travail et ancien professeur au Conservatoire national des arts et métiers ; Pierre Ferracci, Président du Groupe Alpha et Président du Conseil National Education et Economie ; Olivier Khatchikian, avocat en droit du travail ; Marie Pezé, psychanalyste, fondatrice de la 1ère consultation sur la souffrance au travail ; Bernard Vivier, directeur de l’Institut Supérieur du Travail.


« Cette année 2017 est placée sous le signe de la diversité : diversité des témoignages, des parcours professionnels chez les salariés ; diversité des approches sociologiques, économiques, philosophiques chez les experts. Dans les deux catégories, il n’a pas été facile de les départager », commente Jean Auroux.

Patrick Gobert, Directeur du Toit Citoyen : « Dans les deux catégories « salariés » et « experts », deux livres se sont détachés à chaque fois. Cela a donné lieu à des débats intéressants pour expliquer pourquoi tel livre incarnait le monde du travail aujourd’hui plutôt qu’un autre ».

Entreprises : SalonsCE, Social CE,

Partager : Lu 1191 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30_Meyronneinc
30x30_Andr__e_Thomas
30x30_P1020092
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_A_Chneiweiss
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »