Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Résultats des négociations salariales chez Renault : si on en parlait vraiment

Ressources

Sources

Annoncés vendredi 10 février 2017, les résultats financiers records de Renault ont présenté un chiffre d’affaires du groupe en hausse de 13,1 %, avec 51 243 millions d’euros, une marge opérationnelle de 6,4 % correspondant à une progression de 13,3 % des immatriculations, soit 3,18 millions de véhicules vendus en 2016.

Ils concrétisent les effets positifs de l’accord de compétitivité du 13 mars 2013 pour lequel FO, en signant, avait fait un pari sur l’avenir. À noter que la CFDT et la CGC avaient également décidé de le signer. Aujourd’hui, les résultats enregistrés nous donnent une fois de plus raison.

Quelques exemples de montants de la prime d’intéressement financier versée en mars (hors intéressement local) :

 


Nous avons abordé les négociations en gardant à l’esprit que les engagements (les volumes, l’activité, la situation du marché etc.) pris par la direction dans le cadre de l’accord CAP 2020 doivent associer les salariés aux résultats des performances de l’entreprise en 2017.

Notre organisation a donc décidé de signer l’accord salarial 2017 chez Renault. Cet accord est le résultat de nos revendications lors des négociations annuelles. Qu'en est-il exactement ?

Pour les agents de production de Renault (APR) : un budget d’augmentation des rémunérations de 2 % :

  • augmentation générale des salaires (AGS) de 0,6 % ;
  • budget d’augmentation et de mesures individuelles de 1,4 % pour 95 % des APR.

Pour les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) : un budget d’augmentation des rémunérations de 2% :

  • augmentations individuelles pour 95 % des ETAM ;
  • des primes de 500 ou 800 euros pour 40 % des ETAM.

Pour les APR et les ETAM : revalorisation de 4 % des primes de vacances et fin d’année.

Revalorisation de 4 % des primes de management pour les agents de maîtrise et les salariés faisant fonction de chef d’unité.

Plan d’embauches de 1 800 CDI

Dans le contexte actuel, notre syndicat ne peut que se féliciter de l’annonce de 1 800 CDI en 2017 (dont 900 en fabrication et 900 dans l’ingénierie/tertiaire), correspondant à la moitié de l’engagement pris des 3 600 embauches en CDI dans le cadre de l’accord triannuel CAP 2020.

Entreprises : Renault,

Partager : Lu 734 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire