Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Être ou ne pas être fier de « fluncher », voilà la question

déc 02 2016

Thème: %1

Ressources

Sources

La direction envoie aux salariés deux messages contradictoires : elle nous martèle à longueur de journée qu’il nous faut être fiers d’être des « fluncheurs » mais nous considère comme des parias lorsqu’il s’agit de prendre nos repas en tenue de travail, nous obligeant à nous cacher du regard des clients et nous demandant de nous installer dans un recoin du restaurant.

Qu’y a-t-il de plus naturel et logique qu’un salarié qui se restaure sur son lieu de travail ?

Quel est son crime et de quoi est-il coupable pour le pousser à se cacher, relégué comme un pestiféré ?

N’est-il pas un client comme un autre, libre d’apprécier son instant de repas et de le partager avec les autres clients ?

Nous sommes bien loin de l’état d’esprit que Flunch souhaite insuffler dans ses restaurants.

La direction joue-t-elle au Tartuffe en cédant à la pudibonderie des clients ?

Pour paraphraser Molière : cachez ce salarié que je ne saurais voir. Par de pareils salariés, les clients sont blessés et cela fait venir de coupables réflexions.

 

Entreprises : CFDT, Flunch,

Partager : Lu 1365 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire