Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


La CGT dénonce les dépenses faramineuses de la direction de la BNF

oct 11 2016

Thème: %1

Près de 60 000 euros de mobilier grand luxe pour une utilisation de quelques jours par an.

Ressources

Sources

Bien que le climat social soit explosif avec les baisses drastiques de crédits depuis plusieurs années, ce n’est visiblement pas la crise pour tout le monde à la Bibliothèque nationale de France (BNF).

« Une dépense démesurée » pour le syndicat qui dénonce l’acquisition par la direction de l’établissement public d’une table et d’une trentaine de chaises pour la somme rondelette de près de 60 000 euros ! Un achat haut de gamme qui ne servira même pas au confort des chercheurs ou du public lambda. Pas plus qu'aux agents d'ailleurs puisque ce mobilier grand luxe est uniquement destiné à la salle où se tient le conseil d’administration. Si l’on se base sur un prix de 10 000 euros pour la table de trente places, un montant déjà considérable, ça nous fait donc une chaise à environ 1 500 euros. Plutôt cher pour du mobilier qui ne servira que quelques jours par an.

Évidemment, cette gabegie n'est pas du goût du personnel. « Cette dépense dans un contexte de restriction pour les missions et le personnel de la bibliothèque nationale est insupportable », dénonce ainsi la CGT de la BNF dans un communiqué et « appelle la direction de l’établissement à faire preuve de retenue et de discernement, il en va de sa légitimité et de sa crédibilité » (lire ici).

Partager : Lu 1475 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire