Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Externalisation : quand les experts CE et CHSCT voient les choses différemment sur un même plan stratégique

sept 26 2016

Thème: %1

Apex, l’expert choisi par le CCE de Total, ne voit pas un risque majeur d’externalisation dans « one Total, one organisation », le projet stratégique du groupe pétrolier dont l’un des volets concerne directement plus de 1 000 salariés qui vont intégrer des filiales spécifiques.

« Total n’est pas le seul groupe à faire ce choix d’organisation en centres de services partagés (CSP). Des majors l’ont fait, ainsi que des grands groupes dans d’autres secteurs industriels (Danone, Siemens etc.). L’engagement pris par le PDG du groupe que cette réorganisation ne soit pas une externalisation est en soit une réponse que confirme l’analyse. Le groupe dispose d’une taille suffisante pour bénéficier pleinement des effets de mutualisation de ses fonctions de support », peut-on ainsi lire dans le rapport d’Apex.

L’écho est différent dans le rapport remis par Orseu, l’expert du CHSCT : « il n’est pas exclu à notre sens que Total puisse changer de stratégie et s’orienter vers une externalisation de tout ou une partie de filiales à moyen ou long terme ». Et Orseu de reconnaître qu’il s’agit là d’une « argumentation du pire ».

Retrouvez notre décryptage complet avec accès aux deux rapports > Quand les expertises du CCE et du CHSCT divergent sur un projet de réorganisation.

Entreprises : Apex, Orseu, Total,

Partager : Lu 1411 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire