Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Les syndicats de Natixis dénoncent une délocalisation vers le Portugal

juil 15 2016

Thème: %1

La décision n’est ni anodine de la part du groupe BPCE, ni neutre pour l’emploi : 600 emplois de l’informatique en France seront anéantis d’ici trois ans sous prétexte que l’immobilier et les salaires sont moins élevés au Portugal.

Les libertés économiques prennent le pas sur le développement de l’emploi alors que notre pays connaît un taux de chômage fort et persistant et que nos jeunes diplômés doivent s’expatrier.

La responsabilité sociale et environnementale est au cœur de la communication du groupe mais Natixis ne se préoccupe pas de l'avenir des centaines d’emplois de ces prestataires.

De plus, le comité d’entreprise n’avait pas été informé de la future mise en œuvre de ce projet dans la présentation des orientations stratégiques du groupe par la direction, comme la loi le prévoit.

Les représentants du personnel de Natixis CFDT, CFTC, CGT et UNSA interpellent les pouvoirs publics sur les pratiques d’un monde bancaire qui sait profiter du CICE et autres réductions de charges et d’impôts sans apporter à la France investissements et emplois en contrepartie.

Les autorités de l’État seront saisies pour amener la direction de Natixis à considérer une alternative française.

Mots-clés : Délocalisation,

Entreprises : Natixis,

Partager : Lu 1838 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire