Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Rétribution des dirigeants : la prochaine AG des actionnaires d'Orange sous haute surveillance

mai 12 2016

Thèmes: Rémunération globale, RSE

L'occasion était rêvée pour la CFE-CGC d'interpeller une administratrice d’Orange et présidente du  comité de gouvernance et de responsabilité sociale et environnementale (CGRSE), Mouna Sepehri. Cette dernière est aussi chargée de la question des rémunérations des mandataires sociaux d’Orange. Juste après le scandale suscité par le conseil d’administration de Renault, qui a passé outre l’avis négatif de l’assemblée générale des actionnaires et a maintenu la rémunération du PDG Carlos Gosh, et quelques semaines avant l'assemblée générale de l'opérateur qui se tient le 16 juin prochain, la fenêtre de tir semble idéale.

Un précédent qui inquiète

Le syndicat demande ainsi à Mouna Sepehri si elle peut publiquement condamner le comportement du CA de Renault et garantir aux actionnaires de notre entreprise qu’une telle décision de sa part serait strictement impossible au sein du CA d’Orange. L’analyse du document de référence de l'opérateur, rappelle la CFE-CGC, tend à démontrer que la rémunération globale du comité exécutif croît régulièrement, beaucoup plus rapidement que celle des salariés d'Orange.

Et la rétribution des nouveaux directeurs délégués n’est validée qu’a posteriori par l’assemblée générale des actionnaires. Le syndicat souhaite que les rétributions des dirigeants soient validées en amont par l’assemblée générale.

Entreprises : Orange,

Partager : Lu 2026 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire