Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Les médiathèques de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelynes seront encore en grève le samedi 24 octobre

oct 22 2015

Thèmes: Emplois & compétences, Dialogue social

Après une grève très suivie le 17 octobre à l'appel de l’intersyndicale CGT-CFDT, les bibliothécaires remettent ça ce samedi.

Ressources

Sources

Les bibliothèques municipales vont mal. Très mal malgré les annonces de François Hollande, promettant un soutien financier aux bibliothèques qui décideront d'ouvrir le dimanche. Une annonce évidemment pleine de démagogie car pour le reste de la semaine...

Cette fois-ci, c'est au tour des bibliothécaires de Saint-Quentin-en-Yvelines de dénoncer la paupérisation des huit médiathèques de l'agglomération (Élancourt, Trappes, Guyancourt, Montigny-le-Bretonneux...). Après une grève très suivie le 17 octobre à l'appel de l’intersyndicale CGT-CFDT (et décidée à plus de 60 % par le personnel) avec pour conséquence la fermeture de tous les établissements, les bibliothécaires remettent ça samedi 24 octobre.

« Nous protestons contre le non-remplacement de 14 agents qui sont partis en retraite ou étaient en fin de contrat. Cela a augmenté la charge de travail et l'accueil du public ne se fait pas dans des conditions optimales », a déclaré au Parisien, Sandra Tahot, représentante de l’intersyndicale. Les syndicats réclament également la titularisation de 13 contractuels et l’abandon du projet de réduction du nombre de jours de congés. Le président de la communauté de communes, Michel Laugier (DVD) voulant en effet sucrer 13 jours aux agents, dans le cadre de la nouvelle reconfiguration de l'agglomération qui doit être effective au 1er janvier 2016.

Lors du mouvement du samedi 17 octobre, la saturation était tangible parmi les bibliothécaires. « Nous passons beaucoup de temps à mettre en place des animations pour les enfants et les personnes âgées. Mais aussi à gérer les réservations et les retours de prêts. Ce manque de personnel pèse sur notre charge de travail », ont déclaré des agents au Parisien. Les bibliothécaires ont également lancé une pétition « contre la dégradation du service des médiathèques de Saint-Quentin-en-Yvelines ». Pour la signer, c'est ici. Nul doute que tous les élus de France qui clament sur tous les tons « adorer les bibliothèques » devraient apposer leurs signature fissa.

Partager : Lu 3506 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire