Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Échanges tendus chez BPCE suite à une enquête de l'inspection du travail

Ressources

Sources

Le rapport d'enquête de l'inspection du travail sur les souffrances au travail au sein du SGDJ (secrétariat général-direction juridique) déclenche quelques vagues en interne au sein de BPCE.

Le 2 octobre, un tract de l'intersyndicale CFDT-CFTC-SNB, suite à la réunion du CHSCT le 28 septembre, fait état de constats accablants (lire le tract ici).

Le lendemain, la CFTC publiait sur son site la réponse de la DGRH de BPCE dans laquelle on peut notamment lire :

«  Il est particulièrement dommageable, pour le bon fonctionnement de l'entreprise et le respect de ses équipes, qu'au mépris des dispositions du code du travail, certains membres du CHSCT n'aient pas respecté leur obligation de discrétion à l'égard d'un rapport présentant un caractère confidentiel ».

Mardi 6 octobre, la CFTC publie, comme annoncé, un commentaire des deux courriels de la direction (celui de la DGRH a en fait été complété le même jour par un courriel du même acabit de la directrice du SGDJ) :

« La DRH du groupe, membre du directoire de l’organe central du groupe, es inconnue des mille six cents salariés de cette entreprise », écrit la CFTC. Ils savent à peine qui elle est, on ne la croise pratiquement que lors de l’une de ses sorties pour fumer. Plus préoccupant encore, s’agissant du fonctionnement interne : elle est inconnue des syndicalistes de BPCE SA.

À suivre sur le site du syndicat... Deux autres billets sont prévus par la CFTC pour répondre à la direction au sujet de l'enquête de l'administration.

 

Entreprises : BPCE,

Partager : Lu 4651 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire