Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Des nanoparticules chez Huntsman-Tioxide

Lors de la dernière réunion de comité d'hygiène et sécurité, la médecine du travail a alerté de la présence de nanoparticules dans le dioxyde de titane produit à Calais.

Sur 6 échantillons, 3 contenaient des nanoparticules.

La direction du groupe a immédiatement été alertée via le comité européen. Huntsman aurait soigneusement évalué les données scientifiques disponibles et considère le dioxyde de titane (y compris nano) pour être non dangereux mais s'engage seulement à communiquer aux salariés sur le sujet si un changement de classification intervient.

Les risques pour les travailleurs soumis à l'inhalation de ces nanoparticules ne doivent pourtant pas être négligés et le principe de précaution doit s'appliquer mais Huntsman préfère attendre des preuves concrètes de cette toxicité ; pourquoi ne pas participer au programme Epinano par exemple ?

A noter que la médecine du travail alerte sur le risque potentiel du dioxyde de titane classé CMR par le CIRC depuis 2006 et sur les nanoparticules. Lors du CHSCT j’ai notamment recommandé le port du masque P3 pour les activités en lien avec cette exposition aux nanoparticules. 

Entreprises : Huntsman-Tioxide,

Partager : Lu 3712 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire