Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Nexter : nouvelle couverture sociale en contrepartie de l'augmentation du temps de travail

nov 14 2008

Thèmes: Protection sociale, Temps de travail

Le 27 octobre, toutes les organisations syndicales ont signé l'accord sur la prévoyance et celui concernant la complémentaire santé. Deux accords dont profitent avant tout les actifs. L'employeur ne co-finance en effet plus la part des retraités et les "maintenus" font eux aussi l'objet d'un traitement spécifique.

Chez Nexter, les "maintenus" représentent tous les salariés de l'ex-GIAT qui ne sont plus en poste (préretraite) mais toujours à l'affiche des effectifs. Le nouveau contrat de prévoyance du groupe signé par tous les syndicats le 27 octobre distingue pour la première fois un contrat pour les "vrais actifs" et un autre pour les "maintenus" dont la cotisation va augmenter de 5 à 29 euros par mois selon les revenus. Le poids des "maintenus" dans le coût du contrat de prévoyance posait un problème d'équilibre financier. " La direction a retenu un scénario qui instaure une cotisation solidarité de 0,08% retenues aux actifs. De cette façon la provision nécessaire sera financée pour un 1/3 par les actifs et 2/3 par les maintiens", explique la CFDT.

  • La participation de l'employeur sur la prévoyance passe de 54 à 70 %.

Côté complémentaire santé, l'accord signé le même jour sort les retraités du contrat des actifs. L'employeur ne participera plus  au financement de la complémentaire santé des retraités qui représentent les deux tiers de la population couverte. La direction parle  d'un "dispositif original de financement par un rendement contractuel de placement d'une surcotisation des retraités" permettant "de maintenir un taux de cotisation au régime inférieur à ceux observés sur le marché."

  • Si la participation de l'employeur à la couverture santé reste à 40 %, les prestations sont améliorées. Notamment pour les familles. Le tout avec une très légère baisse de la cotisation des actifs.

Les prestataires retenus sont la MCDef (Mutuelle Civile de la Défense) pour les soins de santé et l'UNPMF (Union Nationale de la Prévoyance de la Mutualité Française) alias Mutex pour le gros risque prévoyance.

" Une section mutualiste paritaire pilotera les régimes collectifs sur la base de résultats détaillés, définis dans les nouveaux contrats et fournis par la MCDef et l'UNPMF chaque semestre ", souligne la direction qui voit dans ces deux accords "une contrepartie au dispositif d'augmentation du temps de travail des salariés du Groupe mis en œuvre en septembre dernier." Au même titre que les contreparties en matière dépargne salariale et de compte épargne temps précise le communiqué de la direction.

Entreprises : MCDef, Mutex, Nexter, UNPMF,

Partager : Lu 5036 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30__DSF2956_Grasset
30x30_PLS.Logo.positif.140901
30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_Photo_Beaugas_FO

Fonction publique : le jour de carence dangereux pour la santé ?

le 21 nov., 2017 par Marie-Josée Defrance`

30x30_Copie_de_Copie_de_P1010014
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »