Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Orange : y a pas que les MEC dans la vie

mars 17 2015

Thèmes: Rémunération globale, Dialogue social

La négociation salariale qui s’ouvre est cadrée par des déclarations de la direction qui nous inquiètent.

Dans le volet « enrichir l’expérience salariée » du plan stratégique 2020, elle donne le ton en annonçant : « la poursuite de la politique de modération salariale avec un rééquilibrage vers les mesures d’accompagnement individuel tout en assurant la reconnaissance de l’effort demandé ».

Quels que soient les résultats de l’entreprise, la direction affirme donc vouloir modérer les salaires tandis que, dans le même temps, elle assure les actionnaires d’un dividende élevé (fixé à 0,60 € en 2014 et 2015).

Elle privilégie les mesures individuelles, notamment sous forme d’augmentations managériales et de mesures d'emploi et de compétences (MEC).

Enfin, elle argumente sur une inflation quasi nulle pour ne pas accorder d’augmentation significative.

Pour mieux comprendre ce qui est en jeu, il faut regarder le bilan de l’accord salarial 2014 :

  • 93 070 personnes ont perçu une augmentation collective ;
  • 10 % des fonctionnaires et 15 % des CDI ont bénéficié d’une mesure d'emploi et de compétences ;
  • 1 cadre sur 4 a obtenu une augmentation individuelle de 1 % ou plus ;
  • 8 538 salariés ont été promus.
Pour être en cohérence avec les remerciements appuyés de notre président, la négociation salariale 2015 doit profiter à tous.

Notre organisation syndicale demande 2 % pour l’ensemble des salariés :
  • dividende versé aux actionnaires au titre de 2014 : 1,6milliard d’euros (soit un rendement net de 4 %) ;
  • revendication FO com (2 % d’augmentation générale pour tous) : 100 millions d’euros… (soit 16 fois  moins !).
En plus de l’augmentation collective, nous revendiquons aussi :

Premiers niveaux de salaires :

  • la revalorisation de 1 000 € des seuils permettant de bénéficier des mesures.
MEC :
  • le maintien de ces mesures qui reconnaissent les efforts demandés aux salariés ;
  • la garantie que les MEC ne viennent pas pallier une carence de promotion.
Promotion :
  • le maintien du budget promotion ;
  • 5 % mini pour les changements de bande.
Égalité professionnelle :
  • le maintien du budget « promo femmes » ;
  • le maintien des budgets « ajustement salarial » et « écart hommes/femmes », le  calcul de ces budgets est basé sur la masse salariale de l’ensemble du personnel (hommes et femmes).

Début de carrière :

  • l’attribution automatique de cette mesure à tous les salariés de moins de 29 ans qui sont dans l'entreprise depuis moins de 4 ans.
Dispositions spécifiques :
  • des mesures pour réparer les injustices subies dans les déroulements de carrière (de nombreux cas de fonctionnaires reclassés nécessitent un traitement pour rétablir une carrière juste avant leur départ en retraite).
Pour l'ensemble des mesures de la NAO 2015 :
  • une date d’effet au 1er janvier 2015.

Mots-clés : Individualisation,

Entreprises : Orange,

Partager : Lu 2927 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

30x30_IMG_3327_1_
30x30_P1020092
30x30_Ok1

Début de régulation dans le secteur des VTC ?

le 13 déc., 2017 par Jacky Lesueur`

30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
30x30_eric
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours

Accèder à l'ensemble des discussions »