Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Les soupçons d'abus massif de frais syndicaux chez Accenture virent à l'absolution complète

févr 03 2015

Thèmes: Rémunération globale, Dialogue social

Voilà un dossier qui risque de ne jamais rencontrer de clarté définitive. Le directeur des affaires sociales du leader du conseil a mis sur la table début 2013 un dépassement de frais syndicaux de 140 000 euros sur une année. Un budget consommé nettement au-delà de la dotation annuelle par organisation syndicale (entre 10 et 15 000 €) et en plus d'un crédit alloué de 24 voyages par an, sous la responsabilité de chaque délégué syndical central.

« Obligés » de dormir au Méridien !

Pointés du doigt : des achats d'ordinateur, des abonnements SNCF, des restaurants etc. Quant aux nuits d'hôtels à plus de 300 euros à l'hôtel Méridien de Nice (établissement que le directeur des affaires sociales a fini par tester lui-même pour vérifier s'il répondait aux besoins réels d'un représentant syndical en mission au bureau local !), elles sont brusquement devenues « justifiées ». La faute de l'outil de réservation maison qui proposait le Méridien quand tous les autres établissements niçois étaient pleins !

Au fil des mois, les charges se sont déballonnées et la direction d'Accenture a ensuite lavé les syndicats de tout soupçon de fraude, en même temps qu'elle a enregistré le départ en décembre dernier du directeur des affaires sociales...

Lire notre décryptage (abonnés) :
Dépassement massif des frais syndicaux chez Accenture : la suspicion de fraude brutalement écartée 

Entreprises : Accenture,

Partager : Lu 2963 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire