Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Article


Pas de comité d'entreprise national pour GFI Informatique

juil 02 2014

Thème: %1

La fusion envisagée des sept comités d'entreprises régionaux de GFI Informatique n'a pas eu lieu. La DIRECCTE de Seine-Saint-Denis, sollicitée comme il se doit pour un tel projet, a rendu un avis défavorable contre lequel l'entreprise n'a pas fait appel. La mise en place d'un CE national était envisagé pour GFI Informatique (4 500 salariés), partie intégrante d'une UES qui comprend par ailleurs GFI Progiciels (500 salariés) et GFI I&P (1 500 salariés). Une nouvelle proposition a été faite par la direction.

Moins d'élus, moins de moyens

Au moment du lancement du projet début 2014, SUD GFI avait décidé d'effectuer un sondage participatif auprès des salariés avant d'engager (ou pas) sa signature. Le projet avait été rejeté massivement (à 85 % par les adhérents et 65 % environ pour les salariés et sympathisants sollicités). Le syndicat a calculé qu'un CE national pour GFI Informatique aurait considérablement réduit les moyens syndicaux (humains) : l'entité aurait disposé d'une vingtaine d'élus alors que l'on compte plus de 100 élus CE aujourd'hui,et près de 150 en prenant en compte l'ensemble de l'UES.

 

À lire aussi :
« Le voyage au Sri Lanka offert à 17 commerciaux de GFI fait gloser »

Mots-clés : Droit syndical, Vote,

Entreprises : GFI, SUD,

Partager : Lu 2451 fois
Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire